AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Je te l'avais bien dit

Aller en bas 
AuteurMessage
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 28
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Je te l'avais bien dit   Mar 5 Mai - 20:52

HJ: Enfiiiiin ^^ Je promet de faire de mon mieux et pas trop long :p
Je vais l'essayer aussi à la première personne ..

Je poussais la porte qui menait à ma chambre ... heu à mon dortoir, mais la différence n'est pas flagrante dans mon esprit. La journée avait été particulièrement épuisante, comme toujours, mais aujourd'hui peut-être plus que les autres. Pourquoi ? Aucune idée. A vrai dire je crois que me plaindre est une habitude alors pas la peine d'épiloguer la dessus.

Arrivée au niveau de mon lit je me laissais tomber dessus sans aucune élégance. J'enlevais ce qui me servait de chaussures et m'avachis encore plus. Ca ça faisait du bien ! Dormir et Manger. Y a que ça dans la vie quand on est du peuple. Bien qu'on ai pas le loisir de ne se consacrer qu'à ça ... Au moins quand arrive ces moments ont en profite à fond.

Un gargouilli gigantesque venant des profondeurs de mon ventre me firent me redresser d'un coup sur mon lit. C'est alors que la porte s'ouvrit à nouveau. Normal, je ne devais pas être la seule à avoir fini mon service ce soir. C'est Isabelle qui rentra. Son lit était juste à côté du mien.
Je lui souris, parce qu'elle faisait partie des rares personnes personnes à qui j'adressais la parole et que j'appréciais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle Tremblay
Vénérée Admin Brunette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1019
Age : 26
Citation du moment : J'ai des envies de magie noire dont tu n'as pas le moindre doute...
Humeur : Rêveuse.
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Y' a un duc têtu qui squatte...

MessageSujet: Re: Je te l'avais bien dit   Ven 8 Mai - 18:16

Moi, frêle et fatiguée Isabelle, j'entrai lentement dans cette pièce qu'on pourrait à peu près appeler ma chambre. Pas très enthousiaste, certes. Pas du tout, même. La journée avait été rude. Loin d'être malmenée par Marie, ma chère amie et maîtresse, j'étais plutôt malmenée par la crainte. Ça n'avait pas été joyeux. Marie Mancini et sa femme de chambre s'étaient tuées de pleurer sans grand répit toute la journée. Pleurer de peur. Lamentable. Je me croyais plus forte que cela. Et moi qui m'étais jurée ne jamais verser une larme pour un homme... Une bonne nuit de sommeil m'aiderait, sans doute. Comme cela, le lendemain, plutôt que de pleurer sans autre forme de procès, je pourrais m'éxécuter à quelque chose de mille fois plus utile : la prière. Et Marie n'aurait aucune excuse, je la convaincrais de prier avec moi, jusqu'à ce que nos genoux n'en puissent plus.

Secrètement, j'aurais espéré que Lina ne soit pas là. Je n'avais pas encore le courage de répondre à ses questions. Questions qui, vu mon apparence misérable, ne sauraient être évitées. Et je n'avais même pas l'envie de balayer mon expression vide, de me secouer. Je laisserais ça pour le lendemain. Au repos, Isabelle.

Je ne regardai pas Lina, de peur qu'elle n'en remarque que plus mes yeux rouges. Je me dirigeai lentement vers le petit lit de bois, et ne murmurai que très doucement, d'une voix rauque :


"Lina..."


Impossible d'en dire plus. Ma voix se bloqua dans ma gorge. Je ne sus dire si c'était cette peur omniprésente qui m'empêchait d'articuler, ou s'il s'agissait juste de la fatigue d'avoir trop pleurniché.
Quoiqu'il en soit, impossible que Lina n'ait rien remarqué. Ainsi, je m'assis sur mon lit, et au lieu d'entreprendre de me déshabiller, je fixai le sol silencieusement, attendant des questions auxquelles les réponses m'étaient détestables.

_________________



Si tu penses m'oublier,
oublie ce que tu penses.


. . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingsuntime.positifforum.com
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 28
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Je te l'avais bien dit   Ven 8 Mai - 19:33

HJ: j'espère n'avoir pas fait trop trop long ^^

Oula, ça n'avait pas l'air d'aller fort. Et même pas fort du tout.
J'avais beau être exténuée, il me restait au fin fond de mon ventre un tout petit bout de bonne humeur ... mais la, c'était comme prendre une douche froide. Quoi que, question comparaison on peut faire mieux. J'ai l'impression de prendre plus de "douche" froide que de bain chaud depuis que je suis née. Au sens littéral du terme.

Je ravalais mon sourire, et arquait un sourcil en regardant la Brunette me saluer et s'assoir sur son lit. Le visage baissé.
Les questions me brûlaient déjà les lèvres. Pourquoi Isabelle était-elle dans cet état ? Qui l'avait mise dans cette état ? Comment ? Mais je sentais qu'une attaque frontale risquait d'être un soupçon trop violente et de faire jaillir un flot interrissable de larmes.

S'il y a bien une chose que je n'aime pas c'est les larmes !
Que ça soit moi qui pleure ou les autres.
Surtout quand ce sont les autres, parce qu'à ce moment, je suis tétanisée. Je ne sais Ab-So-Lu-Ment pas comment réagir. Je ne suis pas expressément chaleureuse et démonstrative avec les gens quand ils sont dans leur état normal, alors m'imaginer essayer de dire des paroles réconfortantes.
Je serais probablement capable d'empirer les choses.

Conclusion: Je saurais le pourquoi du comment, mais en y allant doigts de pied par doigt de pied.


"Tu as passé une bonne journée ? Je veux dire, pas trop fatiguante ?"

On commence par une question débile, mais au moins ça aurait le mérite de commencer la conversation.
Vu sa tête, sa journée n'avait pu être que archi nulle. Pourtant je savais qu'Isabelle n'était plus une simple domestique à Versailles. Elle avait été "affectée" à une jeune femme de la cours. Je ne savais pas trop ce à quoi consistait ses journées mais j'avais toujours supposé que ça ne pouvait être mieux que le travail aux cuisines.

Je me penchais et attrapais sous mon lit, un petit paquet. C'était une petite miche de pain bien emitouflée dans des torchon. Je l'avais subrepticement sur mon lieu de travail en début de semaine. Pour les petites faim, comme maintenant.
Arg encore un gargouilli bien sonore.
Tais toi ton mon ventre, c'est pas le moment.
Je coupais la miche en deux et en tendis une moitié à la jeune femme en face de moi.


"T'en veux un morceaux. Manger ça remonte le moral, quelle qu'en soit la raison."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je te l'avais bien dit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je te l'avais bien dit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se faire insulter... j'avais bien dit que c'était facile ;)
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps du Roi ~ Une Légende :: À l'Extérieur du Château :: Résidence des Employés du Château-
Sauter vers: