AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 A la recherche de l'inspiration

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: A la recherche de l'inspiration   Mar 6 Nov - 22:38

La tournée de l'Illustre théâtre dans le sud du royaume avait été un véritable triomphe. A présent, le talent de Molière était reconnu à sa juste valeur par le grand public et la noblesse du royaume. Mais pour asséner une meilleure critique de la bonne société, il fallait à présent approcher la Cour...

C'est pour ça que Molière avait décidé que son temps en province était révolu. Lui et sa troupe quittèrent Narbonne, ville où ils avaient donné leur dernière représentation, et passèrent par pézénas dire au revoir à leur protecteur. Un mois plus tard, voilà notre bel esprit qui se promène sur le marché de Versailles, en quête d'inspiration, et d'un moyen d'approcher le Roi.

Sur le marché, il se promenait et prenait mentalement des notes, au gré de ses périgrinations. Les odeurs, les images, tout était ici propice à l'inspiration.

Alors qu'il traînait ses idées avec lui, il butta sur une personne qu'il manqua de renverser.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 29
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   Mer 7 Nov - 15:21

Philippe avait décidé d'aller faire une promenade afin de se réhabitué à marcher. Sa blessure l'avait immobilisé longtemps et la marche fût dur à récupérer. De plus, il avait envie de fuir un peu l'atmosphère pesante de la Cour. Il se songeait à cette soirée funeste où il avait vu pour la dernière fois sa douce Carmen. Non seulement il avait perdue la femme qu'il aimait mais en plus il avait failli mourir. Décidement, il y avait de quoi perdre le moral. Il avait perdu sa joie de vivre: les jeux de table lui semblaient ennuyeux et les bals peu distrayants. Non décidement rien ne lui redonnait le sourire. Rien ne l'intéressait sans la charmante Carmen qu'il n'arrivait pas à oublier. Il avait peur de lui avoir créer des ennuis sans le vouloir lors de la soirée fatidique.
Il songeait à cela jusqu'à ce qu'il percute un homme. Le prince Bourbon vascilla et faillit tomber. Tous ses hommes d'honneur qui l'entouraient s'apprêtèrent à le rattraper. Ils avancèrent vers le malautru qui avait failli faire tomber le duc prêt à lui faire remontrances jusqu'à ce que...
"Je vous demande Pardon, monsieur! Je songeais et ne regardais pas vraiment où j'allais. Puis-je connaitre le nom de l'homme que j'ai failli envoyer dans la crasse du sol de Paris?" dit Philippe. Ses hommes d'honneur reculèrent derrière lui et regardèrent L'homme avec un regard furieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   Mer 7 Nov - 20:16

De retour à la réalité, Jean-baptiste posa son regard sur la personne qu'il venait de bousculer. Et lorsqu'il vit la richesse et la finesse des vêtements que portait son interlocuteur, son intérêt grandit.

Un jeune homme insouciant, entouré de gentilhommes à deux pas de Versailles...


*Diantre! C'est là sans doute une personne de grande qualité.*

Une telle occasion ne se représenterait sans doute pas de si tôt. Il se remémora alors les paroles du prince de Conti, son ancien protecteur, avant qu'il ne chasse sa troupe de sa maison. Avant sa conversion, il était un homme brillant doublé d'un excellent conseilleur qui connaissait parfaitement les rouages de la Cour, ses usages, ses dérives. molière sentit alors qu'il lui fallait saisir l'occasion.


- Mon Seigneur, je suis tout aussi coupable que vous. Je dois vous remercier de saluer le modeste comédien que je suis là où d'autres personnes dépourvues de noblesse m'aurait envoyé rosser sans ménagement. Je me nomme Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière dit-il en faisant une révérence.

En relevant l'échine, il regarda chacun des "compagnons" de cette noble personne.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 29
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   Mer 7 Nov - 21:51

Philippe avait entendu par Les Conti le nom de Molière.
"Comédien tu dis? Voilà qui est intéressant!!"
Ce comédien tombait bien. Philippe cherchait un nouveau divertissement et il songea que le troubadour pourrait être ce qu'il cherchait.
"Je ne vois point votre troupe."
Les compagnons de Philippe rièrent mais ce fût de courte durée car Philippe les fit taire. Il ne voulait pas que l'on se tourne ainsi en ridicule une nouvelle rencontre de Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   Mer 7 Nov - 22:22

Les hommes accompagnant ce clin d'oeil du destin agacèrent Molière qui n'avait qu'une envie: se jouer d'eux. Ils trouvaient leur rire condescendant, non seulement envers lui et sa condition, mais surtout, envers le jeune noble.

Alors, n'écoutant que son sens de la comédie, il se mit à faire le tour du petit groupe versaillais en interrogeant du regard ces enquiquineurs de suivants. La plupart des hommes accompagnant Philippe avait un air bêtas et niais.


- Vous savez, ce n'est pas parce que j'appartiens une troupe et que je la dirige que je dois me promener avec une bande de chiens apprivoisés. dit-il en fixant du regard les hommes de compagnie.

Il en aurait bien volontiers rajouté sur ces gens ridicules mais il préféra s'abstenir, curieux de savoir ce qui était si intéressant aux yeux du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 29
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   Jeu 8 Nov - 11:52

Philippe aimait le tempérament de l'homme. Louis semblait débordé de travail et Philippe s'ennuyait et avait l'esprit occupé par Carmen. Il leur fallait de quoi se distraire. Cet homme dirigeait donc la troupe.
Philippe en fût enjoué. Il avait de la chance d'avoir bousculé le comédien. Il voulait l'emmener à la Cour mais il ne voulait pas paraitre ridicule devant son frère et la Cour entière. Il demanda donc à l'homme
"Quand sera votre prochaine représentation et où aura t-elle lieu? J'aimerais y assister. "
Philippe voulu aigisé l'appétit de son interlocuteur et ajouta:
"Vous ne savez pas qui je suis mais si votre représentation me plait, vous le serez et vous en serez enchanté car je peux vous emmener loin!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   Jeu 8 Nov - 19:28

Il s'en doutait qu'il s'agissait d'un personnage important... Mais le problème que soulevait la demande de Philippe n'était pas des moindres. Chagriné par cette requête, Jean-baptiste mar qua un temps de pause avant de répondre.
Que pouvait-il lui dire?
Que malgré la renommée acquise par la troupe... la défection du prince de Conti à son égard avait plongé la troupe dans la faillite et qu'elle n'avait aucun endroit pour se produire? Qu'il avait du mal à joindre les deux bouts ?

Avec ces personnes là, la vérité est sans doute la meilleure des choses à dire...


- A vrai dire... Je ne peux vous donner de date ni de lieu. Notre ancien protecteur était le prince de Conti. Et... Comment dire? Sa soudaine conversion l'a incité à mépriser le théâtre qu'il considère à présent comme une perversion de l'âme.

Déçu et résigné à ce que le jeune noble lui tourne le dos, Molière soupira à la malchance qu'il venait tout juste de subir.

- Nous n'avons actuellement aucun endroit pour jouer nos farces et nos comédies-ballet... Je suis désolé de vous décevoir messire.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 29
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   Jeu 8 Nov - 19:45

Philippe fût deçu mais réfléchissa un moment. Comment voir ce dont ces comédiens sont capables sans les faire passer tout de suite devant le roi? Il trouva enfin la solution.
"Eh bien, je vais donner une fête privée et je vous convis afin que vous et vos compagnons vous divertissiez mes amis. Cela vous conviendrait-il?"
Philippe regarda le comédien pour attendre sa réponse avant de lui donner plus de détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   Jeu 8 Nov - 21:57

Quelle ne fut pas sa surprise! Le joyeux comédien fit mine de réfléchir un moment puis s'empressa de répondre dans un sourire.

- Ce serait là une merveilleuse occasion pour nous de vous divertir messire.

Jean-baptiste n'avait aucune idée de ce qu'il attendait par la suite. Il espérait grossèrement qu'une personne assez proche du roi apprécie suffisamment la représentation pour l'aider à se rapprocher un peu plus de Versailles.

Les caniches du jeune noble n'avaient pas bougé depuis tout à l'heure. c'était étrange qu'ils n'essaient pas de faire changer leur ami d'avis... à moins... à moins que cette personne ne jouisse d'un titre particulier... Mais lequel? Le roi ne s'aventure jamais près du bas peuple. Alors qui?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 29
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   Jeu 8 Nov - 22:06

Philippe en fût enchanté. Il décida de lui donner rendez vous d'ici une quizaine à Versailles dans ses appartements pour un représentation privé.
"Dans une quinzaine venez à Versailles, Richard que voici vous fera entrer et vous mènera à mes appartements. Faites nous rire car nous en avons au grand besoin!!"
Philippe avait montrer l'un de ses compagnons qui semblait le moins offensif.
"J'espère que vous épaterez!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   Sam 10 Nov - 20:44

jean-Baptiste fit sa révérence à la petite troupe. L'occasion était belle, il faudrait la saisir avec talent. Quinze jours c'était peu pour travailler à une pièce, il faudrait rejouer une farce sans doute, y apporter des modifications scéniques pour s'adapter à une pièce... bref, la proposition de cet homme relevait du défi.

- Mesire, je suis votre obligé. J'espère que nous serons à la hauteur de la confiance que vous nous témoignez.

Le comédien se tourna vers ledit Richard.

- Monsieur il me tarde de vous retrouver, et j'espère que cette fois-ci, l'ensemble de ces seigneurs rira de bon coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche de l'inspiration   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de l'inspiration
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps du Roi ~ Une Légende :: Le vieux Versailles :: Les Rues de Versailles :: Le Marché-
Sauter vers: