AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Le premier Bal

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Le premier Bal   Dim 21 Oct - 20:42

Philippe errait dans les couloirs. Il était apparté pour le bal qu'il avait donner en l'honneur de son frère Louis. Sa tenue était bleu turquoise et couverte de paillettes et de dentelles. Deux gros noeuds rouge ornaient ses souliers bleus aux talons rouge sang. Il portait un masque doré qui ne recouvrait que ses yeux et son nez typique des bourbon.
Cette fête le remplissait de joie bien que ces derniers jours lui semblaient longs et ennuyeux. Il recherchait une douce compagnie pour se divertir.
Il pensait *Je dois m'amuser ce soir. J'ai peur que l'ennuie me gagne.*
Pendant qu'il réfléchissait à tous ce dont Mazarin l'avait privé durant sa jeunesse, il fit le trajet de ses appartements jusqu'à la porte de la salle de bal sans s'en rendre compte.
"Allons-y"
Il gratta à la porte qui s'ouvrit aussitôt sur la salle pleine de monde. Il avança et tous les nobles qui étaient présents et masqués s'écartèrent. Ils lui firent l'allée d'honneur dû à son rang.
Il avança devant son frère et le salua [HJ: salut jules ça va? oups me suis tromper de film]. Il se plaça à sa droite et observa tous les nobles masquésdansés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
François de Vendôme
Inestimable Modo
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 28
Citation du moment : Loin des yeux mais près du coeur
Humeur : En mode 'happy' le Duc...
Date d'inscription : 25/02/2007

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Dans son coeur: La Reine des Halles

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Dim 21 Oct - 22:02

François avait dû se forcer pour venir au bal. Louis avait insisté, et la simple idée d'apercevoir Isabelle avait aidé à l'amener jusqu'ici. Laissant pour une fois tomber ses vêtements noirs, le jeune Duc avait opté pour un ensemble dans les tons turquoises. Les parures d'or donnait une touche plus riche mais le tout restait assez sobre. Beaufort arriva à Versailles sur sa monture qu'il confia à l'un des serviteurs à l'entrée, le remerciant d'un précieux sourire.

Le jeune homme monta alors les marches et se dirigea dans la salle de bal, obligé de se faire annoncer... Un masque bleu foncé, quasiment couleur nuit cachait ses yeux clairs, et c'était bien parce qu'il était obligé de le porter... Jamais François n'avait aimé les bals costumés, de part le simple fait que son identité était rarement cachée. En effet, à quoi servait le masque si à chaque entrée, le couple ou la personne était identifiée?! Bref, le Duc s'avança dans la foule un peu moins compacte et apperçut le cadet des Bourbon.


" Bonsoir Monsieur, mon cousin. Vous êtes de nouveau à l'origine de ce bal, me trompe-je? "

Phillipe était le gratin parisien à l'état pur. Mais Beaufort ne faisait pas attention à cette étiquette, sachant très bien de quelles privations le cadet avait hérité.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nycmemories.actifforum.com
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Dim 21 Oct - 22:12

Philippe fût heureux de voir son cousin. Malgré la Fronde, il le portait toujours dans son coeur.
"Mon cher cousin! En effet je suis à l'origine de cette fête. Je trouve que l'on s'ennuie ici. Je voulais du divertissement. Comment vous portez vous mon cher Beaufort? Vous semblez perturbé. Que vous arrive t-il? Vous savez que vous pouvez vous confier à moi. Je pourrais toujours ntervenir en votre faveur auprès de mon frère."
Beaufort resta silencieux.
"Je vous en prie beaufort dites moi ce qui ne va. Je n'aime pas vous voir avec cette mine sévère."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Elisabeth de Provence
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 21/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Dans son coeur: personne pour le moment...mais cela ne serrai tarder

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Mar 23 Oct - 15:23

Elisabeth de Provence était maintenant présente dans l'enceinte du chateau depuis plus de quatre jours...elle n'appréciait guère la mentalité ventarde des individus de la cours mais Elisabeth devait se faire à ses choses là...elle n'avait pas le choix...La jeune demoiselle brune resta à distance des "plus grands" et des autres bourgeois...Elle appréciait néanmoins la grandeur des lieux encore peu décoré suite au travaux...Malgres cela, elle avait entendu paler de l'organisation d'un bal masqué ...cela était à son gout une bonne idée originale..elle n'y avait jamais participé mais cela lui ferrai en quelque sorte l'occasion de rencontrer les autres...

Le jour arrivé , Elisabeth se para de sa plus belle robe ...Blanche avec des volants ...un corset remettai en valeur sa petite poitrine et des fleurs de sa région natale ornaiten sa robe...elsabeth avait prit la décsision de laisser ses cheveux défaits et libres de venirs comme bon leurs semblaient-ils...par la suite Elisabeth positionna sur son visage un petit masque doré qui cachait la lueur de ses yeux...Après une grande inspiration de courage, la Comtesse de Provence se dirigea à pas légés et précis vers la salle de Bal...une grande foule y était déjas présente et son apparition ne se fit pas remarquer à sa plus grande joie...mais cela ne serrai tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Jeu 25 Oct - 15:05

Philippe qui était resté prêt du Duc de Vendôme vit une jeune femme qui ne ressemblait pas aux autres.
Elle était différente dans le faite qu'elle s'habillait plus simplement et qu'elle se coiffait plus sauvagement que toutes ses femmes peinturlurées de la Cour. Il fût pris d'une envie incommensurable et l'invité à danser. Il s 'approcha d'elle zigzagant entre les convives qui dansaient.
Lorsqu'il arriva à elle, il lui dit:
"Bienvenue au Bal gente demoiselle! Me feriez vous l'honneur de danser?"
Il lui tendit son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le premier Bal   Ven 26 Oct - 0:17

Anne avait beaucoup hésité avant de paraître à cette réception, d'abord parce qu'elle avait du mal à se remettre de son malaise, et ensuite, elle n'aimait pas trop parader de la sorte, mais elle savait pourtant que ce genre de festivités étaient nécessaires lorsque l'on avait son rang. Elle arriva donc dans l'encadrement de la porte, et s'avança vers le trône de son fils aîné. Tout les courtisans s'inclinèrent sur son passage. Arrivé devant Louis, elle fit une légère révérence et alla s'assoir à sa place. Elle apperçu Philippe en grande conversation avec une jeune femme. Elle fut rassurée de le voir là.....Cela faisait tellement longtemps qu'elle ne l'avait pas vu qu'une foule d'idées lui étaient passées par la tête.

Elle regarda autour d'elle, la salle était magnifiquement décorée, le bal était parfaitement bien organisé. Il était indéniable que Philippe avait ce talent là, celui d'arriver à créer des choses somptueuses. Elle sourit à cette pensée en posant sur son cadet un regard attendri mais discret, elle ne pouvait pas se permettre de se laisser aller aux sentiments en public. Elle reprit donc rapidement une contenance plus conforme à l'image qu'elle souhaitait donné d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Inestimable Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 524
Age : 29
Citation du moment : Aime la vérité mais pardonne à l'erreur..
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Dans son coeur: Melle Mancini

MessageSujet: ç   Ven 26 Oct - 9:46

Une fois n'est pas coutûme, lorsque l'on avertis Louis qu'un bal allait être organisé en son honneur par son frère cadet, ce dernier ressenti l'envie immédiate de se rendre à cette festivité. Ce sentîment Louis eu beaucoup de mal à vivre avec au départ, en effet le Roi était étrangé à ce genre de chose depuis bien longtemps. Comme je l'ai dit bien souvent, lui ne revait que de discretion et de simplicité... Enfin bref, cette envie l'avait mené jusqu'ici et maintenant il était sur son trône, à attendre de rencontrer le regard de quelqu'un d'intéressant.
Tour à tour il vit une masse de personne venir le saluer d'une révérence plus ou moins marquée celon les rangs. Parmis ces personnes se trouvaient bien evidemment son frère et sa mère. A ce propos, bien que pas rancunnier, Louis n'avait pas apprécié la façon dont sa mère lui avait parlé lors de leurs dernière rencontre. Certes elle était la Reine de France, mais il ne fallait pas oublier une chose c'est que Louis est l'actuel Roi de France, sa mère n'étant "que" l'ancienne Reine. De plus, sa période de régence terminé, elle n'avait plus le même pouvoir sur le Royaume. Enfin bref, tout cela pour dire que Reine Mère ou pas, fils ou pas, elle devait faire preuve de plus de respect envers son fils.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bonesaddicted.forumactif.com
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Ven 26 Oct - 11:28

Philippe abandonna quelques instants la charmante compagnie qu'il avait afin de saluer sa mère et son frère. Il s'approcha du trône de Louis et fit la révérence à son frère.
"Cette soirée vous convient-il mon frère? Ceci devrait vous changer un peu les idées surtout que j'y ait invité une personne qui vous ait cher et qui ne serait tarder."
[HJ:ce week-end car Marie Mancini est pas encore là désolé lol!!!!]
Philippe alla ensuite vers sa mère qui était à coté du trône de Louis et la salua également. Il espérait tant que pour une fois sa mère pourrait être aussi fière de lui qu'elle l'était de Louis. La tâche n'était pas facile car Louis était le roi de France, il savait gouverner imblement, rendre la justice et être un roi ouvert.
Philippe lui ne savait que organiser et faire la fête. Il aimait les arts et faisait tout pour que son frère y prenne goût et soutienne les artistes, les peintres, les sculpteurs, les acteurs...Etc. Peut-être que si Louis se prenait de passion pour cela, il resterait dans l'avenir comme un roi éclairé, voir: le Grand Roi Soleil.
[HJ: sympas la liaison non? c'est juste pour rappeller que c'est Philippe qui a donner goût à Louis pour les arts et c'est ainsi qu'il devint un roi connu pour sa passion.Bah oui j'avais quand même un peu d'importance à l'époque. Enfin Loulou c'est à toi!!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 14:05

Anne répondit au salut de Philippe en le saluant à son tour. Bien sûr qu'elle était fière de lui, ce bal était une réussite, mais elle n'avait pas besoin de cela pour être fière de son cadet. Le problème d'Anne c'est qu'on lui a appris très jeune à dissimuler ses sentiments, c'est pour cela qu'elle n'a jamais exprimé à ses fils l'amour qu'elle ressentait pour eux......et maintenant elle le regrettait sincèrement. Elle se demandait comment elle pourrait faire comprendre à Philippe qu'elle était fière de lui sans pour autant verser dans le sentimentalisme. Et oui, que voulez-vous, on ne changes pas des habitudes solidement ancrés. Elle regarda son fils cadet en souriant.

- Une fois de plus vous vous êtes surpassé Philippe, ce bal est merveilleux.

Oui, ca fait court, c'est certain, mais c'est bien plus qu'elle n'avait jamais dit à Philippe de toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 14:16

Philippe regarda alors sa mère qui pour la première fois s'intéressait vraiment au travail de son cadet.
Il est vrai que Phlippe était assez fier de lui en voyant la réception: des décorations dignes du château de Versailles, des invités de marques et il avait commander aux cuisines un dîner des plus somptueux. Il attendait que le domestique fasse signe que l'heure était venu de dîner pour changer de salle et passer à table.
Il espérait que le dîner ne soit pas annoncer avant que deux charmantes invitées n'aient montrer le bout de leur petit nez. Marie Macini se faisait attendre, elle était quand même la cerise sur le gâteau pour que Philippe rende vraiment son frère heureux. L'autre invitée mystère était cette fois pour Philippe, la charmante Carmen qu'il avait installé dans les appartements des invités mitoyens aux siens.
"Merci, Mère! Mais la surprise de Louis n'est pas fini! Ensuite nous passerons à table et je suis sûr que vous allez adoré!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 14:25

- Ah bon.....et bien, décidement, vous gâtez beaucoup votre frère Philippe. Je suis certaine que je vais aimer ce que vous nous avez fait préparer, vous avez toujours un goût très sûr pour ce genre de choses.

Le deuxième compliment de la soirée, là il était certain qu'Anne se laissait aller, pour la première fois de sa vie elle révélait une partie de ses sentiments, mais c'était justifié puisqu'elle ne disait que la vérité, Philippe avait vraiment un goût sûr pour organiser des féstivité du début à la fin.

- Il me tarde vraiment de voir le reste de la surprise.


Elle lui sourit
Revenir en haut Aller en bas
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 14:31

Philippe espérait que sa mère allait s'amuser et surtout ne pas perdre son calme lorsquelle verrait arriver Marie Mancini et Carmen Dameamor. Ses deux fils étaient de haute naissance et les femmes qu'ils avaient choisies ne l'étaient pas. Philippe pensait tempéré cela avec la soirée plus que divertissante.
"Vous êtes sincère? Depuis le temps que j'aimerais recevoir de tel compliment!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 14:36

- Bien sûr que je suis sincère, pourquoi ne le serai-je pas ?

Heureusement qu'Anne ne connaissait pas le contenu de la surprise, car il est certain qu'elle ne penserait plus du tout la même chose. Donc étant dans l'ignorance totale de la suite des évènements, elle s'attendait à passer une bonne soirée.

Elle regardait les gens qui dansaient ensemble et se revoyait à l'époque de sa jeunesse lorsqu'elle même dansait dans ce genre de Bal. Mais cela remonte à des années à présent, elle est bien trop âgée pour ce genre d'exercice.
Revenir en haut Aller en bas
François de Vendôme
Inestimable Modo
avatar

Nombre de messages : 272
Age : 28
Citation du moment : Loin des yeux mais près du coeur
Humeur : En mode 'happy' le Duc...
Date d'inscription : 25/02/2007

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Dans son coeur: La Reine des Halles

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 14:47

François avait bien sûr confiance en son cousin mais il ne comprendrait certainement pas le fait qu'on puisse ne pas apprécier les soirées mondaines... Certes, Phillipe était très doué pour organiser ce genre d'évènements, mais il ne réussirait sûrement jamais à rendre heureux Beaufort en de pareilles circonstances. Lui aimait la solitude, enfin, c'était le cas jusqu'à une certaine rencontre, j'entend bien. D'ailleurs, revoir la brunette était une énorme motivation pour se rendre ici; savait-on jamais!

Mais le jeune Duc eut à peine le temps de répondre à son cousin que ce dernier s'était déjà dirigé vers une demoiselle entièrement vêtue de blanc. Son allure était légèrement différente des autres courtisanes, mais Beaufort n'y prêta pas davantage attention. En effet, bientôt la Reine et son aîné entrèrent dans la salle. François se dirigea donc vers eux pour les saluer, comme la coutume le voulait. La dernière discussion avec Louis était une conversation entre cousins; rien à voir avec un échange noble. Leur situations respectives se ressemblaient et cela les rapprochait.

Bientôt, la salle fut remplie. Aucune trace d'Isabelle... En revanche, Arthémise de Morsnille était là, et très vite, elle rejoignit le jeune homme pour entrer dans une conversation dont Beaufort souhaitait se détacher le plus vite possible. Attention, la jeune courtisane n'était pas horrible au plus haut point, elle était juste déterminée et n'arrivait pas à accepter le fait que François soit un homme droit et respectueux de certaines valeurs dont les nobles ici-présents se moquaient bel et bien.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nycmemories.actifforum.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 15:38

Peu de temps après son arrivée, Anne-Elisabeth avait entendu parlé d'un bal maqué organisé en l'honneur du roi, l'organisateur du bal n'étant autre que le frère de Louis XIV lui-même. Ce bal masqué la réjouissait au plus haut point, ce serait bien la première fois qu'elle y participerai, les divertissements au château d'Aumont étaient réduits au strict minimum et n'avait en aucun cas le luxe de la plus belle cour d'Europe.

La jeune femme se présenta à la porte de la salle de bal, revêtue d'une robe d'un bleu clair de la même couleur que ses yeux, elle avait posé sur son visage un masque doré. Entrant dans la grande pièce, Anne-Elisabeth essaya de se faire discrète. Prenant la suite des courtisans, elle vient saluer la famille royale, trop impressionnée pour envisager de lever la tête vers eux. S'éloignant d'eux, Anne-Elisabeth chercha du regard son frère, Antoine apparemment n'était pas encore arrivé ce que déplora la jeune femme, elle avait vraiment besoin de connaître quelqu'un dans cette foule.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 15:42

Philippe en grand prince [HJ:Mdr!!!] Alla vers la jeune femme cachée derrière les courtisans et qui paraissait timide et réservée?
"Bienvenue mademoiselle! Ce bal vous plaît? Ceci est-il à votre convenance?"
Il lui sourit . Il portait également un masque d'or juste sur ses yeu, la jeune femme ne l'avait pas reconnu.
"Accepteriez vous de danser?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 15:55

Alors qu'elle cherchait du regard la silhouette de son frère, Anne-Elisabeth se fit aborder par un des invités qui lui souhaita la bienvenue. S'inclinant légèrement pour le saluer la jeune femme lui répondit.

"Je vous remercie Monsieur. C'est la première fois que j'assiste à un bal à la Cour."


Lui souriant gentiment, l'inconnu l'invita à danser. Elle se demanda qui il était, masque ou non elle ne l'aurait pas reconnu. La jeune femme hésita avant de lui répondre, son frère ne devrait plus tarder, elle l'espérait tout du moins. Après avoir jeté un furtif coup d'œil vers l'entrée, la jeune femme accepta, après tout elle ne devrait pas toujours compter sur son frère.

Anne-Elisabeth se laissa entraîner par le jeune homme vers les autres
danseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 15:59

Philippe emmena la jeune femme danser. Elle était radieuse dans sa tenue de bal. Elle l'intriguait.
"Vous cherchez quelqu'un?"
Il avait quand même envie de savoir avec qui il dansait. Une si bonne danseuse devra être à nouveau invité dans les bal royaux.
"Puis-je connaitre votre nom, jeune demoiselle?"
Il n'arrivait pas reconnaitre ni la voix ni même le peu du visage de le jeune fille qu'il voyait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Isabelle Tremblay
Vénérée Admin Brunette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1019
Age : 26
Citation du moment : J'ai des envies de magie noire dont tu n'as pas le moindre doute...
Humeur : Rêveuse.
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Y' a un duc têtu qui squatte...

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 17:22

C'est quand même étrange ce que la vie peut réserver parfois. Surtout lorsqu'on est domestique, et que l'on s'appelle Isabelle.
Il faut dire que déjà, elle connaissait un peu trop de monde par ici. Je veux dire, des gens qui comptaient dans la société. Alors que techniquement, elle n'était rien.
Rien.
Ou moins que ça.

Ces gens, les nobles, ce n'était pas son monde. Elle ne connaissait pas ça. Or, comme par hasard, elle avait beaucoup d'amis proches du Roi, et même le Roi, qui sans être peut-être exactement en ami, était tout de même une connaissance.
Il fallait que sa meilleure amie soit l'amante secrète du Roi. Il fallait que son amant soit le cousin du Roi. Et il fallait que son ami Philippe soit un prétendu "cousin éloigné" du Roi.
Ce n'était pas vraiment ça, mais elle ne tarderait pas à le découvrir, sans aucun doute.

Sincèrement, la jeune fille commençait à se demander s'ils n'avaient pas une mauvaise influence sur son mode de vie. Elle qui avait toujours fait si simple se trouvait maintenant en proie à de compliquées histoires. La preuve, c'était ce bal.

Ce n'est pas comme si la demoiselle avait eu le choix. Marie et Philippe avaient été formels : ils avaient tellement insisté qu'elle n'avait pu résister longtemps. Mais elle se rongeait de remords à présent. Ça ne marcherait pas, elle serait découverte, elle en était sûr. Une jeune domestique... pardon, une jeune suivante n'était pas à sa place dans un bal plein de nobles.
Et les arguments de ses deux amis n'avaient pas été les plus convaincants au monde, pourtant. "Les gentilshommes seront tous éblouis de votre beauté, belle Cendrillon." avait dit Philippe... ou quelque chose de la sorte. Pff, admirée par les gentilshommes... bien sûr. Elle ne voulait pas être admirée par un tas de freluquets méprisants. Elle avait déjà ce qu'il lui fallait.
Quoique... être admirée au lieu de rabaissée, c'est déjà pas mal.
Ça remonte toujours un peu l'orgueil, hein.

Bref. Elle revoyait toute la chose passer devant ses yeux. Depuis le fatidique moment où elle avait dit "oui" à l'instant final, où, maintenant, elle se voyait devant la porte de la salle de bal, vêtue de cette magnifique robe argentée que Philippe avait bien voulu lui faire faire, et du masque de même couleur, plumé, brillant. Elle tremblait. Elle mourrait de trouille, voilà tout.
Marie payerait. Et Philippe aussi. Oh oui.

Peut-être aurait-elle dû dire quelque chose comme "Marie, je ne peux pas...". Se retourner et partir en courant. Elle n'osa pas. N'était pas en état d'oser. Sans un mot de sa part, les deux jeunes filles en tenue de bal entrèrent.

Isabelle, qui ignorait tout du fonctionnement des bals, avait cru qu'on l'annoncerait, ou quelque chose de la sorte. Ce moment lui faisait peur, parce que rien n'avait été prévu par Marie ou Philippe à ce sujet et elle ne savait pas quoi inventer. Quelle débilité, tout de même, d'annoncer les gens lors d'un bal masqué...
Eh bien, en réalité, il fallait croire que les nobles étaient plus intelligents qu'elle ne le pensait : elle ne fut pas annoncée, ni Marie. Sans doute pour garder le mystère.

Dès qu'elle fut à l'intérieur, une chose étrange se produisit. La tension remonta d'un coup, avant de diminuer un peu. Inquiète de se faire reconnaître, mais soulagée de voir qu'elle se fondait parfaitement dans la masse. Personne n'avait rien dit.

Elle eut un regard vers Marie. Elle tremblait toujours. Marie semblait ailleurs. Isabelle comprit vite pourquoi : le Roi n'était pas loin. Avec un signe de tête peu rassuré, la jeune fille autorisa à son amie de l'abandonner. Carrément.
Maintenant, elle était seule. La demoiselle parcourut son regard sur l'assemblée, craintive. Où était Philippe lorsqu'on avait besoin de lui ? Elle ne le voyait pas. Maudits masques. Jamais elle ne le reconnaîtrait.
Elle fut surprise de croiser le regard de plusieurs gentilshommes. Sans son masque, on l'eut vue rouge comme une pomme mûre : ces regards sans vergogne la gênaient, tout autant qu'ils lui donnaient l'envie de faire du charme... oui, elle avait envie d'attirer les regards de tous ces hommes, d'être la plus belle, de les faire baver. Cela ressemblait à un jeu. Que lui arrivait-il ? Pourquoi de telles fantaisies ?
Mais elle ne répondrait pas à ces gentilshommes, c'était sûr. Il n'y avait qu'une seule personne à qui elle voudrait répondre quoique ce soit de ce genre. Mais cette personne n'était sûrement pas là. Après tout, le duc de Beaufort était réputé pour mystérieux, et pour repousser les mondanités. Pour une fois, elle aurait préféré qu'il laisse de côté ces répugnances.
Son premier bal... et elle ne pourrait danser avec lui.

Un homme blond s'approcha, déguisé. Il avait les yeux fixés sur elle. Elle eut un mauvais pressentiment et s'éloigna le plus rapidement possible, se perdant dans la foule d'invités.

Mais où était donc Philippe ? S'il ne venait pas rapidement la chercher, elle aurait des ennuis... de graves ennuis. Il ne fallait pas la laisser toute seule... pas dans un bal. À moins qu'on s'attende à ce qu'elle fasse d'énormes bêtises...


_________________



Si tu penses m'oublier,
oublie ce que tu penses.


. . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingsuntime.positifforum.com
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 17:36

Philippe avait reconnu au milieu de la foule la robe qu'il avait faire pour Isabelle.
"Ma chère, je vous pris de m'excuser un bref instant. Je reviens vous voir. J'ai une amie à saluer et à présenter à quelques personnes. Je ne vous abandonnerais pas longtemps."
Philippe embrassa la main de sa cavalière qui avait la peau aussi douce que du velour. Il partit à la rencontre d'Isabelle. Il avait oublier qu'elle ne savait pas la tenue qu'il portait et moins encore son masque. Il s'avança vers elle.
"Bonsoir, Isabelle!"
La jeune fille fût apeurée car, avec la musique et les discutions, elle n'avait pas reconnue la voix de Philippe. Il lui tendit la main pour la guider dans la salle. Elle hésita.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Louis XIV
Inestimable Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 524
Age : 29
Citation du moment : Aime la vérité mais pardonne à l'erreur..
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Âge: 20 ans
Dans son coeur: Melle Mancini

MessageSujet: eie   Sam 27 Oct - 17:53

Il est vrai que ce bal était de toute beauté, une fois de plus Phillipe avait réussi à mettre les petits pots dans les grands avec un brio que personne ne pouvait espérer égaler à la Cour. Je dois vous avouer que cette cérémonie comptait beaucoup pour le jeune homme qu'était Louis et ce pour deux raisons toutes simples
1/ Ce bal était fait en son honneur. Oh bien sur ce n'est pas qu'il n'en avait pas l'habitude, mais voir ainsi son frère lui prouver son attachement par une soirée aussi belle était tout simplement énorme,
2/ Bien qu'il ne soit pas au courant, Louis était persuadé que la surprise à laquelle son frère faisait référence n'était autre que Melle Mancini... Et quelle surprise ! Déjà le jeune Roi s'imagniné sa belle dans une robe sublime, portant le collier qu'il lui avait offert lors de leurs premières rencontres...

Enfin bref... Une vague de personne du moins de courtisans passèrent devant le trône pour le saluer lui et sa mère. Ce manège était toujours en train de se dérouler lorsqu'il l'aperçut magnifique dans une robe à la fois voyante et discrète dont seule Marie avait le secret. Se levant de son trône sans aucun cri et gard (XD) pour sa mère et ceux étant en train de le saluer, Louis partit dans la direction de sa belle. A son grand étonnement Marie était accompagnée d'une jeune femme très belle portant une robe d'argent qu'il n'avait jamais vu avant. S'aprochant des deux jeunes femmes à pas de loup, il aperçut son frère les saluer et nommer la jeune femme... Ainsi il s'agissait d'Isabelle déguisé en fille de noble..
Juste retour des choses me direz vous ! Après s'être déguisé en homme du peuple, Louis ne pouvait que rire de voir ainsi la jeune femme dans un monde qui n'était pas le sien. S'approchant d'elle il décida de la saluer comme si elle faisait partie de son monde.

- Mademoiselle de Tremblay...

Dit-il tout en faisant un baise main à la jeune femme

- Coyez comme je suis heureux de vous compter parmis nous.

Se tournant vers Marie, il eut du mal à contenir son envie de la prendre dans ses bras, il ne put malheureusement que saluer la jeune femme tout comme il avait salué Isabelle. La marque de tendresse de put cependant pas demeurer au fond de lui, ainsi il nomma Marie par son prénom et non pas par son nom comme la convenance l'indiquait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bonesaddicted.forumactif.com
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 18:02

Philippe avait déjà saluer Marie et Isabele lorsqu'il vit son frère arriver. Il l'entendit nommer Isabelle par son nom. Son coeur battit très fort il avait peur qu'Isabelle soit expulsée. Il ne voulait pas que pour ses premiers pas à laCour, la jeune femme soit rejetée ainsi. Mais quand Louis ne dit rien de plus, il fût soulager.
"Mon frère, j'ose espérer que derrière ce masque vous voyez votre surprise personnelle."
Dit Philippe en montrant Marie Mancini.
Louis s'éloigna pour danser avec Marie. Personne n'avait reconnu la belle compagne de notre roi mais la reine-mère savait bien qui se cachait derrière ce masque: une petit fille sans naissance.
Philippe accorda un regard à sa mère afin d'observer si elle réagirait. Il voulait protéger son frère. Juste retour des choses.
Il retourna auprès d'Isabelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 19:00

Anne avait vu la "surprise" et malgré que les autres gens ne l'avaient pas reconnu, la Reine-Mère l'avait très bien reconnu, elle savait pourquoi Louis s'était levé soudainement, elle savait qui était la jeune personne qu'il était allé voir, elle savait que c'était la nièce du Cardinal. Ses mains se crispèrent sur les bras du fauteuil. Comment Philippe avait-il osé faire une chose pareil, Anne prit cela comme une attaque personnelle car son cadet savait très bien, tout du moins il devait se douter de l'effet que produirait sur elle l'arrivée de cette fille. Anne se leva de son siège et traversa la salle, puis, sans dire un mot elle prit la direction de la sortie, il était inconcevable pour elle de supporter ce spectacle, celui de Louis dansant avec cette.....cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 19:09

Philippe vit sa mère se lever et sortir. Il fût pris de panique et laissa Isabelle un moment en rappellant Marie pour qu'elle reste avec elle. Il partit à la poursuite de sa mère.
"Mère ne vous humiliez pas vous-même. Vous étiez censée vous amuser et vous gacher la soirée. Expliquez vous. Vous attristez vos deux fils."
Il regardait sa mère sévèrement jamais il ne s'était autant lever contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le premier Bal   Sam 27 Oct - 19:14

Anne-Elisabeth ignorait qui était la personne avec qui elle dansait et si elle l'avait su, elle n'aurait jamais osé danser avec lui. Vaguement mal à l'aise, elle ne pouvait s'empêcher de regarder autour d'elle, essayant d'apercevoir son frère au milieu de la foule ce qui apparemment, n'échappa pas à son cavalier.

"Veuillez m'excuser, je cherchais mon frère, je ne l'ai pas encore aperçu."


Elle était gênée, alors qu'elle dansait avec quelqu'un elle cherchait une autre personne. Après tout si elle était venue à Versailles s'était, entre autre, pour devenir un peu plus indépendante. Chassant son frère de ses pensées, Anne-Elisabeth continua de danser.

Il lui demanda son nom, elle se demanda si elle allait lui répondre et lui donner son identité. Mais prise d'une envie de s'amuser elle décida que non, le principe d'un bal masqué n'était-il pas justement de cacher qui l'on était.


"Et bien Monsieur, peut-être vous dirais-je mon nom si vous me donnez le votre. Mais si nous portons ces masques n'est-ce pas pour être des personnes différentes de ce que nous sommes d'habitude?"

Elle eu à peine le temps de finir sa question qu'il s'éloigna déjà. Le suivant du regard elle le vit s'approcher de deux femmes. Elle s'écarta rapidement des danseurs ne voulant point les gêner et regarda à nouveau dans la direction où était parti son cavalier et ce qu'elle vit lui coupa le souffle, il était en train de parler avec le roi et cela naturellement.

*Oh mon Dieu, c'est un proche du roi…*

Jetant des regards paniqués autour d'elle, elle s'éloigna de l'entrée, cherchant un endroit discret où il ne la retrouverait pas, un proche du roi, c'était un peu trop pour un premier bal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le premier Bal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier Bal
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé
» le 13 e premier ministre sera-t-il renvoyé par les députés
» VOICI LE NOM DU PREMIER MINISTRE ! SECRET DE POLYCHINEL !derniere heure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps du Roi ~ Une Légende :: Le Château de Versailles :: Versailles, Premier Étage :: Les Salons du Château :: Salon de Mars-
Sauter vers: