AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mauvaise rencontre au Salon de Vénus [PV Nicolas/Cyrielle]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Mauvaise rencontre au Salon de Vénus [PV Nicolas/Cyrielle]   Ven 22 Juin - 18:00

Beaucoup de gens auraient été en droit de demander ce que faisait Lina à Versailles aujourd'hui. Il y avait déja plusieurs jours qu'elle avait été engagé par la Marquise de Montespan pour devenir une de ses domestiques personelle et elle avait reçue comme ordre de se rendre dans la propriété privée de la demoiselle. Mais après plusieurs jours à attendre le retour de sa nouvelle maîtresse dans un lieu dont elle ignorait tout elle s'était surprise à s'ennuyer. Plus précisément elle s'était surprise à s'ennuyer de Versailles, de son activité et de ses surprises ! Ici elle ne connaissait personne, et même si elle n'était pas d'une grande sociabilité elle devait se l'avouer elle aimait quand il y avait des gens autour d'elle. Même si on l'ignorait.

Lina avait donc pris la même voiture qui l'avait emmené jusqu'au château de Mademoiselle de Montespan pour retourner jusqu'à Versailles. Elle s'était renseigné avant de revenir et avait appris de source sûre de sa nouvelle maîtresse y était toujours. Elle pourrait alors comprendre la raison de sa présence ici, et Lina aurait alors à son tour une raison pour justifier sa présence au château.

Seulement une fois arrivée au château elle s'était rendue compte qu'elle n'avait rien a faire. Elle était rentrée par les cuisines et était passé à travers la foule de domestiques qui s'affairaient dans le château. Sans sans rendre compte cela l'avait fait sourire, pour une fois elle pouvait se permettre de regarder les autres travailler sans avoir rien à faire. Personne ne lui avait adressé la parole depuis qu'elle était arrivée mais elle n'avait jamais espéré le contraire. Elle n'était pas forcément apprécié ici et peu de gens avaient du remarquer son départ. Les autres domestiques qu'elle recontrait agissait un peu comme les automates qu'ils étaient depuis qu'ils étaient à Versailles.

Lina avait à présent accéder aux étages supérieurs du château, ceux qui étaient destinés aux membres de la cous et aux domestiques qui devaient les servir éventuellement. Pourtant elle n'avait encore croisé personne, aucune garde ou nobles pour la réprimer de "traîner" ainsi dans la demeure de sa Majesté le Roi de France. Lina roula des yeux à cette pensée

¤Qu'est ce que ces gens peuvent être orgeuilleux et imbus d'eux même !!¤

Question orgeuil Lina n'était peut-être pas la meilleure pour parler, mais elle se considérait plus en droit d'avoir de l'orgeuil que ces gens. Selon elle c'était la seule chose qui lui restait comme elle n'avait aucun bien matériel auquel se raccrocher.
Alors qu'elle pensait à tout ça, ses pas l'avait conduit dans un des plus beaux salons de Versailles. Bon tout les salons du château était beaux et luxueux mais Lina n'avait pas eu le privilège de tous pouvoirs les visiter. Enfin visiter est un bien grand mots, disons qu'elle avait pu entrer dedans pour apporter boisson et nourriture à ses gens qu'elle détestait tant.

Mais une fois à l'intérieur, pouvant complètement profiter de ce qui s'offrait à elle, Lina ne pouvait nier que tout cela était Magnifique. Elle aurait posséder ne serait ce qu'un centième de ce qui avait dans la pièce pour pouvoir vivre en toute sérénité jusqu'à la fin de sa vie. Pour ne plus avoir à etre traité en tant que moins que rien.
Lina se permit un coup d'oeil rapide dans la pièce dans laquelle elle se trouvait et se dit que personne ne dirait rien si elle se permettait de jetter un coup d'oeil un peu plus profond. Par curiosité elle avait envie de savoir ce qui se cachait dans tout ses meubles, elle avait même envie d'essayer ses canapés et ses beaux fauteuils. Il n'y avait personne après tout.

D'un pas au début hésitant Lina se dirigea vers un grand meuble en bois richement sculpté puis elle ouvrit d'une main agile tout les tiroirs dont il était composé. Il y avait plein de choses dedans, mais à vrai dire à part les quelques assiettes ou tasses de décoration le reste des objets lui était inconnu. Ses sourcils se fronçèrent: à quoi pouvait bien servir toutes ses choses si ... inutiles. Bon d'accord elle ne connaissait pas leur fonctionnalité mais connaissant l'esprit tordus des nobles elle les savait bien capable d'acheter des choses dont ils ne savaient rien juste pour dire qu'il les avaient.
Lina ferma alors les tiroirs qu'elle avait ouvert et avec une moue bien concentrée chercha avec attention sa prochaine victime ! Un petit sourire naquis sur son visage quand elle le vit. Un énorme canapé rouge contre le et juste à côté de sa grande armoire. Lina hésita encore une seconde puis sauta dessus avec force. Elle ne se fit même pas mal tellement il était moelleux. Ca n'était pas juste. Pourquoi avaient-ils le droit à ce genre de choses ses nobles. Comme elle aimerait pouvoir dormir dans un lit aussi confortable que ce canapé.

Lina s'allongea alors dessus profitant pour une fois pleinement du moment présent qui s'offrait à elle. Et puis elle savait qu'elle avait eu beaucoup de chance jusqu'à présent et qu'elle ne pourrait pas de sitôt reprofiter d'un tel confort. Ses yeux se fermèrent alors ... à peine quelques secondes car pas très loin, juste derrière la porte même on pouvait entendre des bruits de pas, même des voix éttouffées qui sait. Si on la voyait ici dans cette position c'était catastrophique. On l'accuserais d'avoir volé ou pire d'avoir souillé ce qui appartenait aux riches et elle finirait peut-être à la Bastille. Lina cherchait frénétiquement des yeux un endroit ou se cacher mais elle n'en trouvait pas. Déja la poigné se baissait ... il serait bientôt trop tard. Elle n'avait pas le choix. D'un geste fluide et silencieux Lina se leva et se cacha derrière le canapé rouge sur lequel elle était assise quelques instant plus tôt. En espérant à présent ne pas être vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Mauvaise rencontre au Salon de Vénus [PV Nicolas/Cyrielle]   Jeu 28 Juin - 14:47

Nicolas se trouvait en compagnie de Cyrielle. Les deux jeunes gens s’étaient rencontrés un peu plus tôt lors du déjeuner. Le comte avait, comme à son habitude, racontait des tas d’histoires et apparemment, cela avait assez plu à la courtisane. Ils avaient donc discuté un peu plus et s’étaient retirés en fin de repas.

Maintenant, ils arrivaient devant l’un des salons. Nicolas ouvrit la porte, sans se douter que quelqu’un se trouvait à l’intérieur, et sans imaginer une seule seconde que Lina se trouvait ici. Le jeune homme trouvait Mlle de Bièvre ravissante.


« Si Mademoiselle veut bien se donner la peine d’entrer. »

Il la laissa entrer avec un sourire puis referma la porte derrière eux. Le salon était très spacieux et magnifiquement décoré. Le jeune comte approcha dans la pièce puis s’installa sur l’un des divans rouges. Ce n’était pas celui où Lina était quelques instants auparavant. Celui-là était plus petit et plus près de l’entrée.

« Alors Mademoiselle, qu’aviez vous prévu pour cet après-midi ? »

Lui n’avait rien prévu. Il vivait totalement au jour le jour et il représentait parfaitement les courtisans vivant au crochet de l’Etat, et par la même occasion, vivant au crochet du peuple et surtout de ses bras. Mais bon, quoi de plus plaisant que de passer sa vie à jouer, à rigoler, à profiter de tout ce qui s’offre à vous ? D’ailleurs, Cyrielle avait apparemment la même vision que lui ; tout cela était donc parfait.

[hj: chuis vraiment désolée; vous avez attendu longtemps pour une réponse minuscule... Je n'ai pas d'inspi, j'ai pourtant cherché mais aucune idée géniale n'est apparue... Désolée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mauvaise rencontre au Salon de Vénus [PV Nicolas/Cyrielle]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Le salon du chocolat à Paris
» 11e Salon du Jeu de Rôles, du Rêve et de l'Imaginaire organi
» 2ieme salon normand de la figurine
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps du Roi ~ Une Légende :: Le Château de Versailles :: Versailles, Premier Étage :: Les Salons du Château :: Salon de Vénus-
Sauter vers: