AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cherche les outils pour le Jeu de Paume

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mer 18 Avr - 22:01

Nicolas s'était éclipsé très discrètement du salon principal où tous ces compatriotes étaient installés. En effet, il leur avait proposé un e partie, afin, avait-il dit, de leur prouver ses talents en la matière. Ainsi, il avait disparu, refusant tout accompagnement. Après tout, il était Comte du Boisnoir! Il saurait capable de trouver seul les instruments permettant le bon déroulement du jeu, mais surtout, assez fort pour les ramener seul!

Bref, le jeune homme, égal à lui-même commença à fouiller, avec toute sa prétention légendaire, dans les moindre recoin de la salle. Il ouvrit un placard, mais rien. Une commode reignait en un coin, mais ni balle, ni "raquette" ni séjournait.


"Où diable peuvent-ils ranger ceci?"

Il avait marmonné ses derniers mots, espérant que personne entre et le trouve ainsi, aussi 'perdu'. Mais il ne s'avouait pas vaincu si vite! Autrement, penser ça était mal le connaître. Non, Nicolas n'était pas du tout comme cela: il ne sortirait pas de la pièce sans ramener le jeu de Paume! Ou plutôt, ce qui servait à jouer à ce jeu... En effet, ce serait s'abaisser aux autres, se rendre plus sot qu'il n'était car, tout le monde ici le savait, le Comte du Boisnoir était tout ce qu'il y avait d'intelligent! Ou du moins, c'est ce qu'il laissait entendre aux plus jolies courtisanes, comme aux plus idiots des nobles.

Il continuait donc à chercher, dans tout ce qui pouvait faire office de remise. Un nouveau placard, une armoire, une nouvelle porte de placard, rien...


"Nom de Dieu!"

Nicolas s'énervait. Ces mots étaient prononcés forts, sans retenue! Il se retint, avec beaucoup de mal mais y arriva quand même, de mettre un coup de pied dans le grand divan étendu dans la pièce claire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Dim 29 Avr - 21:45

Il était tard et à cette heure tous les nobles étaient dans les salons pour se distraire. Lina n'avait presque plus de travail et il ne lui restait plus qu'à faire un tour dans les pièces à présent vide du château pour vérifier que tout était rangé et en ordre. Cette tache n'était pas trop difficile car à cette heure de la journée il était très rare de rencontrer un noble, et il y avait généralement peut de chose à ranger.

Lina s'était déja affairée dans trois salons et à vrai dire elle prenait tout son temps car elle n'avait pas très envie d'aller se coucher. Oui, elle était très fatiguée, mais retrouver le dortoir commun n'avait rien de réjouissant et pouvoir ainsi profiter à sa guise du luxe de Versailles sans restriction était assez agréable.

Alors qu'elle s'apprêtait à ouvrir la porte qui la conduirait dans le quatrième et dernier salon, elle entendit comme un juron à travers l'épaisse porte en bois. Elle ne savait qui était à l'intérieur et si elle devait entrer pour voir ce qu'il se passait.
Après quelques instants d'hésitation elle ouvrit tout doucement la porte pour voir .... un courtisan ! Rien d'étonnant mais ça n'avait rien de joyeux pour la jeune fille. Le jeune homme avait l'air énervé et pour justifier son intrusion elle demanda en baissant le regard comme il se devait:


"Y a t-il quelque chose que je puisse faire pour aider Monsieur ?"

Tout ce qu'elle espérait c'était que ce jeune homme, apparement très énervé, n'allait pas l'utiliser pour passer ses nerfs. Elle était très fatiguée et elle ne savait si elle aurait la force de rester sans rien dire face aux insultes à cette heure de la soirée. D'habitude lorsqu'un courtisan était désagrable avec elle, elle se contentait de le maudire intérieurement tout en gardant les yeux baissés pour que celui-ci ne se rende compte de rien, mais lorsqu'elle était épuisée elle avait du mal à être maîtresse de ces émotions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mar 1 Mai - 21:49

La jeune femme était entré très discrètement, mais Nicolas posa tout de suite un regard noir sur elle. Il fut quand même soulagé en voyant que ce n'était qu'une servante. Elle baissa le regard, preuve de soumission: cela plaisait bien au comte. Il se fit douceureux au premier abord, chose dont il avait l'habitude, même avec les serviteurs. Car, tout le monde ici le savait: on ne peut faire confiance à personne! Ainsi, même celui que vous pensez être le pire des nobles pouvait s'allier avec le peuple, et alors s'en servir pour vous descendre en flèche. Nicolas reprit donc son calme.

"Je pense que oui."

Il s'approcha: rêvait-il ou elle n'avait pas fait de révérences? Cela lui déplut. Et oui, le comte est quelqu'un de très pointilleux sur les convenances! Il lui lança alors un nouveau regard noir.

"Ne vous a-t-on jamais apprit à saluer?"

Son visage se montrait dur, probablement déstabilisant. Il refusait qu'un serviteur lui fasse face, d'autant plus s'il s'avérait être une femme. Il était hors de question que cette demoiselle ne le salue pas comme il se devait. Enfin, elle pourrait peut-être l'aider à ne pas être ridicule devant ses 'amis'...

"Autrement, trouvez où se trouve les instruments du jeu de paume."

Son ton assuré montrait sa supériorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mar 1 Mai - 22:26

Au premier abord, Lina crut que le noble sur lequel elle était tombé était quelqu'un de bien. En fait sa voix était douceureuse et rien de ce qu'il disait n'était la pour la blesser. Mais elle se trouva sotte d'avoir crut à cela car presque aussitôt le jeune homme changea d'attitude et fut très désagrable, son visage était même méprisant envers elle. Lina du se faire violence pour ne pas durcir les traits de son visage.

Elle entreprit de réparer l'erreur qu'elle avait commise: relevant de chaque côté sa robe, elle fit une révérence. Mais celle-ci était quelque peu éxagérée, et cela se voyait car Lina s'était courbé très bas beaucoup plus qu'il n'était nécéssaire ... Elle n'avait le droit de se mettre en colère contre cet homme alors elle essayait de faire disparaître tout son ressentiment du mieux qu'elle pouvait.


"Pardonnez moi Monsieur"

Il est vrai qu'il était très désagréable pour Lina de voir le jeune noble lui tourner autour, le regard noir, comme pour la tester. Elle aurait voulut lui dire de poser ses yeux ailleurs, mais encore une fois, en pauvre servante qu'elle était elle n'en n'avait pas le droit et se devait de rester soumise.

Lina se mit à bouilloner encore plus quand elle se rendit compte que le jeune homme était ici, à traîner dans les salons desert à lui reprocher son manque des convenance, juste parce qu'il ne trouvait pas les instruments du jeu de paume. Ces gens ne passaient-ils leur vie qu'à s'amuser et à ne rien faire d'utile !

Sans un regard pour le jeune homme, elle partit jusqu'au fond de la pièce, c'est à dire pas du tout où celui-ci se trouvait lorsqu'elle était entrée. Elle ouvrit d'un coup assez sec une grande amoire en bois, puis après deux minutes de recherche elle en ressortit le matériel demandé.


"Est ce bien cela que vous cherchiez ?

Evidemment il n'y avait pas de doute la dessus, c'était un peu une question stupide, mais après tout Lina trouvait les nobles stupides alors ... Il fallait juste éspérer que son insolence n'avait pas été perçut et qu'il ne lui en couterait rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mer 2 Mai - 19:03

Sa révérence était exagérée, c'était plus que visible. Peut-être que cette servante était agacée par lui-même? Alors si c'était le cas, Nicolas se ferait un malin plaisir à la provoquer... Il commença alors à réfléchir à ce qu'il pourrait trouver pour la pousser à bout. Il acquiessa simplement à sa demande de pardon, sachant très bien qu'elle se maitrîsait très bien.

Elle trouva alors les outils pour jouer. Voilà qui sauverait un peu son honneur! Après tout, elle venait de lui être utile. Mais cela ne suffisait pas pour combler la soif de supériorité du jeune comte.


"A moins que vous ne sachiez pas ce qu'est le jeu de paume..."

Son ton méprisant s'accordait parfaitement avec son regard, avec son visage. Son sourire 'malsain' ne le quittait pas. D'ailleurs, il souriait narquoisement quasiment toute la journée. Mais c'était une habitude qui ne le quittait pas, et il aimait jouer ce rôle. Il plaisait aux femmes, en profitait, et aimait se faire passer pour ce qu'il n'était pas.

Il réfléchissait toujours à une parole qui pourrait la blesser, la faire sortir d'elle-même. En plus, c'était un peu comme si elle s'était montré plus efficace que lui car elle avait trouvé du premier coup, ce qu'il s'ennuyait à chercher depuis plusieurs minutes. Mais après tout, elle devait passer son temps à ranger le château, à nettoyer, à cuisiner. Elle n'avait probablement aucune éducation, ce qui d'ailleurs s'était montré lorsqu'elle avait fait une révérence forcée.


"Que fesiez-vous ici? Je suppose que vous ne savez pas jouer au jeu de paume?!"

Il lui sourit narquoisement, comme il se plaisait à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mer 2 Mai - 21:23

Lina n'avait qu'une seule envie à cet instant, arracher du visage qui la regardait ce sourire qu'elle qualifiait de "stupide". En la regardant ainsi le noble ressemblait à un prédateur, guettant le meilleur moment pour sauter sur sa proie et Lina n'avait aucune envie de rester sans rien faire pour se faire dévorer. D'aileurs sans cet air, qui le rendait arrogant, le jeune homme aurait pu paraître aux yeux de Lina joli garçon ... en n'oubliant pas le fait que ses sentiments pour un homme d'ascendance ne pourrait pas dépasser se stade.

"Monsieur, de part ma condition je n'ai jamais eu l'occasion ni le droit de jouer à ce jeu. Comment pourrais je alors savoir ce qu'il en est exactement ? Cependant je sais quoi cela se joue ... et même ou sont rangés les objets qu'il vous fallait."

Elle savait qu'elle venait d'être d'une insolence extrême envers le jeune homme, c'est pour cela qu'elle recula d'un petit pas vers le murs tout en baissant une nouvelle fois les yeux. Mais il ne l'avait pas volé avec ses airs arrogants et supérieurs de Monsieur-je-sais-tout !
Et comme je vous l'avais dit plus haut, Lina était très fatiguée et c'était généralement à cette heure de la journée que ses nerfs étaient le plus à fleur de peau. Ca n'était pas vraiment le moment pour la provoquer concernant son statut et ses origines ... car l'insinuation que lança le noble l'énerva encore plus.


"Il est tard, et je me dois de mettre en ordre certaines pièces du château .. pour le confort de ceux qui y vivent !"

Elle avait légèrement élevé la voix en disant ces mots, car insinuer qu'elle errait dans le château, sans faire son travail, comme de la vermine avait de quoi l'agacée. De plus bien que Monsieur-je-sais-tout, se croit supérieur à elle, c'était bien grâce à elle et aux autres domestiques que le château était si agréable à vivre jour après jour, surement pas grâce à lui.

Mais bon ... Lina jouait avec le feu, d'un côté elle se savait peu capable de resister aux piques tendu par son adversaire et de l'autre elle ne faisait rien pour se contrôler. Mais avait-elle le droit de partir comme cela, sans demander la permission ? Non bien évidemment ... A bien y réfléchir qu'avait-elle le droit de faire à Versailles, pas grand chose !


"Avez vous besoin d'autres choses ?"

Bizarre cette impression qui le tenaillait le ventre et qui lui disait que sa soirée n'était pas pressée de se terminer ... et que le jeune homme n'en n'avait pas finit avec elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Ven 4 Mai - 21:54

Son sourire s'élargit mesquinement lorsqu'elle répliqua d'une manière assez déplacée. Elle venait de l'affronter, cela était très clair. Elle se vantait même d'avoir trouvé les outils la première. Enfin, il ne comprenait pas vraiment comment osait-elle se vanter. En effet, un être sans naissance, dépourvu d'éducation, n'ayant quasiment aucune idée des découvertes scientifiques et des idées de son temps, du monde qui l'entoure également; Nicolas trouvait cela bien triste. Enfin non, ce n'était pas triste, c'était juste déplacé de sa part de se croire supérieure alors qu'elle ne l'était en rien!

"Oui, certes. Encore heureux que vous ayez trouvé cela! Autrement, on ne peut pas dire que vous soyez vraiment utile en ce château... Pensez-vous vraiment être plus douée que moi? Pensez-vous vraiment que si vous servez ici c'est parce que vous êtes douée d'intelligence?"

Il savait qu'il venait de la blesser, qu'il allait l'amener à bout. Il se plaisait à traiter les plus faibles comme des moins que rien. Et la brunette qui lui faisait face était bel et bien une moins que rien. Son regard noir ne le quittait pas, malgrè des yeux clairs et pronfonds. Enfin, elle répliqua de nouveau insolemment. Non, cela n'allait pas durer! Elle ne savait pas encore à qui elle s'attaquait mais le jeune comte du Boisnoir n'était pas le genre d'homme à se laisser faire, encore moins par une jeune femme du peuple. Après tout, si elle servait ici, c'est bien parce qu'elle ne pouvait faire autre chose non? Cela risquait ne pas durer si elle continuait. Elle finirait par être renvoyée...

"Oui, bien sûr! De toute façon, si vous servez ici c'est bien que vous n'êtes pas capable de plus... Enfin, vous ne laissez pas vraiment tranpraître vos dons autres que servir..."

[hj: je rajoute un dernier paragraphe tout à l'heure... dsl...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Sam 5 Mai - 20:45

Vous souvenez vous des envies de meurtres qui avaient traverser l'esprit de Lina la première fois qu'elle avait rencontré Adrien ? Et bien aujourd'hui ces envies étaient décuplés par milles et la chose dont avait le plus envie la jeune fille était de s'approcher de se jeune arrogant pour lui mettre une bonne claque. Mais Lina se retenait ... trèès fort et cela était beaucoup trop visible car les jointures de ses mains étaient en train de blanchir tellement ses petits poings étaient sérrés.

Cet homme se prenait véritablement pour le centre du monde alors qu'il n'était même pas capable de retrouver des objets si familiers pour lui et qu'il utilisait presque tous les jours. Elle, elle connaissait le château comme sa poche et elle pensait surement beaucoup mieux que ce prétentieux.


"Je sert ici parce qu'on ne m'en a pas laisser le choix ! Si cela ne tenait qu'à moi je serais déja parti depuis bien longtemps."

La conversation dérapait et pas en faveur de Lina. Elle n'arrivait pas à se contrôler et le noble l'avait bien compris, il espérait surement la faire aller tellement loin qu'il pourrait par la suite la punir. Enfin selon Lina il y avait déja eu beaucoup d'occasion de se faire punir depuis qu'elle était entrée dans la pièce, mais tant que cette échance reculait autant en profiter.

A quoi bon chercher plus loin, elle était une tête brûlée qui jouait beaucoup trop avec le feu et aujourd'hui elle risquait de se brûler. Elle ne s'était jamais fait punir très sévèrement, en gros elle n'avait jamais connu les coups de fouets ou autres horreurs de ce genre. Mais elle se disait que de la part de cet homme il devait exister bien pire comme punition.


"Les seuls dons que je laisse transparaître sont ceux que l'ont m'autorise à montrer. Mais Monsieur doit savoir que je sais faire beaucoup de chose et que je sais très bien me servir de mes dix doigts"

Elle n'allait pas dire aussi de sa tête car il aurait surement répondut qu'elle ne savait ni lire, ni écrire, ni compter, alors que sa tête ne devait pas lui servir à grand chose: mais la faute à qui hein ? Et bien tout simplement aux gens comme lui qui se croyaient supérieur alors que la seule chose qu'ils avaient de plus que le peuple c'était des petites pièces métalliques en or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Dim 6 Mai - 15:27

Oui, Nicolas était le contre du monde! Un jeune homme si bien fait (dédicace à Is! : ) )se devait de respecter son statut. Il plaisait aux femmes, comme aux autres nobles de la Cour, sûrement parce qu'il était le pire menteur. Il inventait toujours des histoires plus farfelues les unes que les autres et cela lui plaisait. A se demander si lui même, à la fin, ne se croyait pas vraiment aussi brave et douée qu'il le laissait sous-entendre...

Enfin, la jeune femme n'arrivait aparemment pas à se contrôler, ce qui ravissait le jeune comte. Elle s'énervait et cela se sentait très bien. Mais Nicolas ne voulait pas s'arrêter là! Non! Ce n'était pas digne de lui cela! Il la pousserait à bout, rien que pour le plaisir de la voir s'énerver après un noble. En plus, ce serait certainement un soulagement pour elle, vous ne croyez pas?


"Et alors, pourquoi ne partez-vous pas? Vous n'avez pas d'endroit où aller c'est cela! Oh... Comme c'est triste..."

Ce ton ironique, ce sourire et ce regard étaient vraiment détestables... La demoiselle lui sauterait probablement au cou si elle en avait les moyens. Nicolas rayonnait de contentement. Il était fier de ses paroles déplacées, de ses mots blessants et incisifs. Mais quel était ce jeune homme? Comment pouvait-on être aussi mauvais? C'était une question très difficile à laquelle je ne me risquerait pas à répondre, de peur d'être loin de la vérité.

Néanmoins, le comte du Boisnoir n'irait probablement pas jusqu'aux coups de fouets. Quoi que... c'était une issue possible au dérapage de la jeune femme qui lui faisait face.


"Ah ah! La femme du peuple se rebelle et se met au défi! Très bien! Alors je vous donne l'autorisation de me montrer quelques uns de vos talents cachés!"

Il croisa ses bras et la regarda, près à sauter sur la moindre imperfection venant d'elle. Et puis, quand on s'appelle Nicolas du Boisnoir, l'oeil de lynx est de rigueur. Mais, avez-vous fait attention? Boisnoir... Quel nom de famille! En effet, que vous incite les bois noirs en général? N'est-ce pas la peur? La crainte d'une bête féroce et mystérieuse? Des bruits sourds et curieux, des hululements lointains, une pleine lune qui ne traverse même pas les feuillages de cette étendue, ... Alors peut-être pouvont nous mieux comprendre ce qui rendait le jeune homme ainsi... Enfin, ce n'est qu'une hypothèse, rien de très rationnel et donc rien de très concluant pour notre avancée en matière de recherche de ce qui avait pu rendre Nicolas tel quel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Dim 6 Mai - 19:33

Cette fois ci Lina en avait marre, elle avait décidé de prendre ces cliques et ces claques et de s'en aller. Mais il fallait croire que le noble faisait tout pour qu'elle se sente tellement indigné qu'elle reste avec lui pour lui répondre. Et comme Lina avait un caractère de cochon, elle préférait répondre à ces insultes plutôt que de laisser le jeune homme la salir sans rien dire.

Son regard se perdit dans le vide lorsqu'il parla. Il n'avait pas tort, Lina n'avait nul par où aller à vrai dire: elle ne connaissait pas son père, sa mère était morte, les habitants de son village l'avait chassé et elle n'avait de famille nul part. Oui, elle était complètement et desespérement seule.


"Je n'ai nul part ou aller ..."

Mais se rendant compte qu'elle avait baissé son armure, et qu'elle se dévoilait alors au jeune homme, se montrant sous son aspect fragile que peu de personne avait pu voir, elle reprit d'un ton plus dur

"Ce qui n'est pas votre cas je suppose. Vous devez avoir probablement quelques palais dans le pays où vous rendre si .. le coeur vous en dit"

Lina doutait que le mot "coeur" soit bien approprié mais elle n'avait pas su quoi employé à la place. A vrai dire cet homme si il avait un coeur, il devait être fait de pierre ou de glace pour se montrer si arrogant et dur envers les gens du peuple. Enfin comme tout les hommes de sa condition à ne pas en douter. A croire qu'ils naissaient ainsi contrairement aux gens du peuple, même si à présent elle ne se laissait approcher que par très peu de personnes qu'elles soient du peuple ou pas.

"Et bien soit je relève le défi !"

Très bien ... ce jeune imbécile la mettait au défi, et bien elle allait lui montrer de quoi elle était capable et lui clouer le bec une bonne fois pour toute. Heu par contre elle se savait capable de plein de chose mais quoi faire ? Tient .. elle avait une idée. Elle trouvait cela répugnant, mais elle pourrait montrer ainsi qu'elle était une très bonne comédienne et aussi très capable d'utiliser de ses charmes pour se sortir des ennuis. Comme le jeune noble savait qu'elle allait agir sous le coup d'un défi, il se montrerais surement méfiant, mais après tout c'était un homme alors ...

Lina changea donc brusquement de masque, passant d'un visage dur et colérique à un visage douceureux et angélique. Elle arborait une petite mine perdue, cette même mine qui lui avait permis d'obtenir tant de chose lorsqu'elle était petite car ainsi sa mère la trouvait adorable. Puis doucement elle se rapprocha du jeune homme. Bien sur celui ci allait se la jouer très maître de lui même, à la regarder toujours avec son sourire ironique.
Elle jouait totalement le jeu, ce qui d'ailleurs était assez surprenant de sa part. Mais ce qui la motivait plus que tout était d'espérer prendre dans ses filets le jeune homme pour ensuite le repousser .... Elle avançait donc vers sa proie, prêt à lui montrer ce dont elle était capable, d'un pas léger et d'une démarche féline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Dim 6 Mai - 22:29

Oh... Comme c'était triste... La pauvrette n'avait aucun endroit où se réfugier. A cette pensée, Nicolas adopta une fausse mais convaincante mine désolée. Pff, elle était comme les autres! Peut-être plus malheureuse encore! Mais après tout, si elle était dans cette situation, c'est bien parce qu'elle n'avait rien fait pour s'en sortir! Alors elle n'avait qu'à s'en prendre à elle-même!

A vrai dire, Nicolas n'avait pas d'endroit qui lui était ouvert. Enfin, il avait quitté ses parents sans même les prévenir et n'espérait donc pas un accueuil des plus chaleureux. Quoi que... sait-on jamais! Peut-être qu'au contraire, ils lui ouvriraient grand les portes de la demeure. Non, il n'y croyait pas. Jamais il n'avait reçu une affection quelconque. Ah! Voilà une nouvelle piste pour tenter de comprendre son comportement actuel! Enfin, le jeune comte était toujours égal à lui-même.


"En effet, un nombre que vous ne pouvez imaginer: je ne suis pas sûr que vous arriviez à compter jusque là. Et dans plusieurs contrées même."

Elle avait hésité sur le mot "coeur", cela était très visible. Mais, il avait bien un coeur! Seulement, le voir était très rare, voire quasiment impossible. Même quand il goûtait au plaisirs charnels, son coeur restait de marbre, silencieuse comme une pierre tombale.

La brunette changea alors subitement de comportement, essayant apparemment de montrer l'un de ses talents... Nicolas ne voyait pas vraiment en quoi elle était talentueuse. Elle découvrait un visage beaucoup plus doux, un regard beuacoup plus tendre. Jouait-elle à le séduire? Perplexe, Nicolas se posa sur ses deux jambes, droit comme un 'i', croisa les bras et adopta un rictus assez déstabilisant. Jusqu'où irait-elle dans ce jeu? Car lui était capable d'aller loin, très loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Lun 7 Mai - 17:41

La façon dont venait de se positionner le jeune noble était pour Lina un signal. Pour elle cela voulait dire qu'il lui laissait carte blanche pour faire étalage de ses "talents" cachées, et qu'il la laisserait probablement faire son numéro jusqu'au bout. D'un autre côté cela voulait aussi probablement dire qu'il devait avoir la sensation de maîtriser la situation et Lina ne savait réellement si c'était une bonne chose pour elle. Mais elle ne se laissa pas démonter pour autant, et c'est toujours avec une démarche aussi féline qu'elle s'approche du jeune homme.

Lina jouait un jeu dangeureux. Premièrement elle n'avait aucune idée de la personne à qui elle faisait face avec tant d'arrogance et de fierté. Ce jeune homme pouvait être n'importe qui: le duc de machin, le marquis de truc muche .... et pourquoi pas le Roi ! Lina n'avait jamais vu le Roi, mais elle doutait que se soit lui car elle espérait que le propre Roi de Versailles saurait ou été rangés les affaires dont il avait besoin dans le château. Deuxièmement, comme elle ne le connaissait pas elle ne pouvait connaître sa réputation auprès des dames et donc si ce même jeune homme était plus fort qu'elle dans le jeu de la séduction ...

Elle était maintenant devant lui, qui par sa démarche ne semblait nullement aux de Lina, qui décida de redoubler d'effort pour gagner ce petit défi et ne pas salir l'honneur des gens du peuple. Elle se campa devant lui, son visage se rapprochant doucement du sien.


"Vous savez, vous me trouvez très différentes des gens comme vous, des autres femmes .... et pourtant je suis sur qu'un jour vous aurez envie d'aller voir ce qu'il se passe de l'autre côté de votre monde. Vous aurez envie d'aller voir quel goût il a ... et vous savez pourquoi ? .... "

Je ne saurais vraiment vous décrire la façon dont Lina parla au jeune homme à cet instant. Son visage avait été si près du sien qu'ils auraient pu se frôler à n'importe quel moment. De plus sa voix c'était faite presque comme un murmure, seulement audible pour celui à qui il s'adressait. Si vous désirez mieux imaginez la scène visualisez vous celle ou Elisabeth Swann parle de cette même manière à Jack et où celui croit qu'elle va finir par l'embrasser. Ici c'était exactement la même chose. En faisant cela elle n'avait fait qu'essayer de se faire désirer par le noble. Après tout c'était un homme comme les autres et Lina ne doutait pas qu'il y succombe comme tous les autres.

Mais elle n'avait pas oublié son but premier qui était de se montrer surprenante ! Lina avait aussi pensé au fait que cet homme qui avait cherché les instruments du jeu de paumes devait jouer avec beaucoup d'autres nobles dans un des autres salons du château. Mais qui disait jouer pour un noble disait aussi argent. Elle avait donc trouver une idée pour pouvoir arrondir ses fins de mois que celui ou celle qui à eu l'esprit mal placé lève la main !, c'est à dire profiter de ce jeux de la séduction pour le fouiller habilement et discrètement et ainsi peut-être trouver une bourse bien remplie à emporter avec elle.


"...La curiosité !"

Tout en parlant, elle avait placé ses deux mains derrière le coup du noble pour par la suite les descendre tout doucement, au fur et à mesure qu'elle parlait. Ainsi, quand elle eu terminé sa phrase ses deux même mains étaients au niveau du haut de la veste richement décoré de celui-ci. Puis sans lui laisser le temps de réagir, ou de faire quoi que ce soit, elle aggripa fermement la veste du garçon avec ses mains et l'embrassa fougeusement.

Cela lui faisait très étrange, car elle n'avait jamais embrassée personne puisqu'elle c'était coupée de tout lien avec les hommes très tôt dans son enfance. Bien sur elle avait souvent jouée la séductrice dans les rues de Paris ou d'autres village lorsqu'elle avait fuit le sien et qu'il lui avait fallut voler pour survivre. Mais elle s'était toujours arrêté plutôt, se contentant simplement de charmer ses victimes avec les mots en glissant discrètement sa main dans leur veste, avant de leur donner un violent coup de pied dans le tibia pour pouvoir s'enfuir. Mais cette fois ci elle n'avait pu s'arrêter, car si elle voulait relever le défi, elle ne pouvait pas mettre un coup de pied à ce jeune homme car sinon elle aurait du fuir Versailles dans la nuit même pour ne plus jamais y revenir, et comme elle l'avait dit plus haut à l'arrogant elle ne pouvait se le permettre n'ayant nul part ou aller !

Pour en revenir au jeux dangeureux s'en était bien un car comme je viens de vous le dire, elle n'avait pu s'arrêter à l'endroit ou elle le faisait avant. Lina ne contrôlait donc plus vraiment ce qui se passait, même si elle ne le montrait pas.
Pendant que le baiser qu'elle donnait était passioné et fougeux, bien qu'il n'y ai pas de l'amour dedans, ses mains avaient à présent relachés leur pression sur le col du jeune homme et elle commençait toutes les deux à descendre sur le torse de celui-ci pour pouvoir commencer leur chasse au trésor pendant qu'elle espérait que l'esprit de celui-ci soit bien trop occupé ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mar 8 Mai - 15:16

Nicolas laissa la jeune femme se rapprocher, ne changeant pas de posture. Oui, il était supérieur que les courtisanes dans le jeu de la séduction et elles ne seraient pas contraires à cet avis. Aussi, il maîtrisait parfaitement la situation. Il commençait à trouver ce défi assez marrant et se mettait alors lui-même intérieurement au défi... Que cachait-elle? En quoi séduire était un talent énorme? Le comte était un grand séducteur et il trouvait plutôt que c'était un don! Enfin, quelque chose de pas très net se cachait là-dessus: il se promit de le découvrir...

Leurs visages étaient dangereusement proches... Nous voyons tous très bien la manière dont Lina parlait au jeune homme (belle description! j'adore ce passage : ) )et Nicolas, impertubable, restait silencieux, attenadant qu'elle lui fasse découvrir, comme promis, ses talents. Actrice oui, s'était une merveilleuse actrice! Car comment pouvait-on changer de facette aussi rapidement? N'était-elle pas au bord de la crise de nerfs tout à l'heure? Maintenant, sa démarche et son regard provocateurs étaient en quasi-totale contradiction...

A sa question, Nicolas nia simplement d'un geste léger de la tête. Elle répondit alors presque directement. La curiosité était en effet l'un des traits de caractère du jeune comte. Mais cela n'était pas son principal trait de caractère... Non! Le principal était d'ailleurs la fougue, la folie peut-être même. Lina ne savait vraiment pas ce qui l'attendait... Et pour tout vous dire, Nicolas étant tellement imprévisible, seule la suite de l'histoire pourra nous renseigner sur ce point...

C'est alors qu'elle l'embrassa fougueusement. Euh, pour tout vous dire, le comte ne s'attendait pas à ce que la pauvrette aille si loin. Mais, si elle voulait jouer à cela, alors, aucun problème! Nicolas laissa donc sa bouche se laissait aller aux jeux les plus imprévisibles mais également les plus exquis...

Lina passa alors les mains sous la veste du comte. Que faisait-elle? Nicolas, prêt à tout pour relever et gagner son propre défi, lui prit alors les mains et, continuant de l'embrasser, l'entraîna contre un mur. Il mit fin au baiser en descendant dans son cou et tenant toujours fermement mais délicatement les mains de la demoiselle entre ses doigts. Il finit par la regarder.


"Le baiser est un de vos talents cachés?"

Le ton de sa voix n'était plus mesquin, juste ironique, joueur peut-être, défiant aussi. Nicolas aimait les plaisirs de la chair et cela, la jeune femme n'en avait pas conscience. Jusqu'où irait-elle donc?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mar 8 Mai - 17:18

Deux choses étonnèrent Lina. La première fut de voir le noble répondre aussi sensuellement qu'elle à son baiser et deuxièmement c'était qu'elle aimait cela. Elle aimait cela certe, mais cela la dégoutait en même temps ! Etrange non ? Le fait est que Lina n'avait jamais embrassé personne et elle n'avait d'ailleurs jamais pensé le faire un jour. En tout cas lorsqu'elle était encore petite, elle s'imaginait vivre avec un prince charmant, comme toutes les autres enfants de son âge. Mais Lina avait grandit et sa vision des princes charmants aussi, pour elle ils n'existaient pas ... et Nicolas était loin d'en être un pour elle.

Elle se perdait donc un peu à son propre jeu et la dernière chose qu'elle pouvait faire sans risquer de perdre la tête pour gagner son défi était de réussir à voler le jeune homme. Mais à croire qu'il avait deviné son manège car doucement il avait retiré ses deux mains de sous sa veste. Lina était encore plus surprise car elle espérait que Nicolas n'ai pas découvert son manège pour le voler mais qu'il croit plutot que son geste soit lié à son baiser.

Lina se laissa alors entrainer par le noble pour se retrouver pas la suite adossée à mur. Il n'y avait maintenant pour elle plus aucun moyen de s'échapper, elle se retrouvait prisonnière entre le mur et Nicolas. Mais contrairement à ce qu'aurait pu penser Tous les gens qui connaissaient Lina de près ou de loin, elle ne se débattit pas et profita de ce moment de plaisir qui lui était inconnu. Elle était novice dans ce jeux la et elle devait malgré tout, tout faire pour que Nicolas ne s'en rende pas compte car il en aurait surement profiter pour la dénigrer encore plus après ce qu'elle venait de faire.
Lorsque Nicolas quitta sa bouche pour descendre dans son cou Lina ouvrit enfin les yeux. Son visage devait probablement être en feu et malgré tous ses efforts elle n'arrivait pas à lui faire retrouver une couleur décente.


"Pourquoi ? Cette démonstration vous a t-elle déplut ?"

La pauvre jeune femme s'enfonçait d'instant en instant. A vrai dire elle ne le montrait pas mais d'un certain côté elle était effrayée car elle pensait bien que sa mère avait du "jouer" au même jeux avec son maître avant que celui ci ne la chasse de son château, la laissant seule et misérable. Lina se retrouvait donc, après des années à avoir tout fait pour éviter cela, face à sa pire peur.

Mais montrer sa peur aurait été la plus grande défaite pour Lina. Elle n'avait aucun moyen surs de pouvoir se libérer et de s'enfuir. Il lui fallait donc jouer à ce jeux jusqu'elle ce qu'elle trouve un moyen d'y échapper. Mais c'était de sa faute, c'était elle qui comme d'habitude n'avait pas réfléchit aux conséquences de ses actes. C'est pourquoi elle avait répondut à Nicolas avec ce même ton joueur qu'il avait employé.


"N'ais je pas été à la hauteur de votre défi ?"

Son visage toujours espiègle et sa voix toujours joueuse, elle espérait pourtant que Nicolas lui dise "oui". Ainsi peut-être serait-elle libre de s'en aller et de réfléchir posément à ce qu'elle avait fait ! Elle n'en revenait toujours pas. Se connaissait-elle vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mar 8 Mai - 23:20

Cette démonstration ne lui avait pas déplut non! Bien au contraire! Il était prêt à recommencer... Ce défi lui avait fait changer de point de vue, en quelque sorte. Non pas qu'à présent, il ait de la compassion pour les gens du peuple, mais il se disait qu'en fait, il avait les mêmes envies, les mêmes besoins. Effectivement, Nicolas n'avait jamais imaginé que les serviteurs soient des êtres humains à proprement parler. Ne se levaient-ils pas pour servir? Ils ne festoyaient jamais, ne s'amusaient jamais, enfin, quelle triste et ennuyeuse vie!

Les deux jeunes gens n'avaient pas changés de position. Le comte veillait d'ailleurs à garder l'avantage. Il lui sourit et s'approcha à son tour du visage de la jeune femme. Leurs lèvres se rapprochèrent, son regard s'était ancré dans celui de Lina.


"A la hauteur, on peut dire cela. Je ne savais pas, en fait, que le baiser était un talent à proprement parler. Mais pourquoi pas!"

Sa voix n'avait rien, encore une fois, de mesquine. Son regard avait prit une teinte de douceur et son visage également. Non, il n'avait plus envie de la rabaisser. Elle lui avait donné une meilleure image d'elle-même et, bizarrement, il avait ressentit un réel plaisir à l'embrasser... Que se passait-il donc? Doucement alors, il se rapprocha encore d'elle jusqu'à poser délicatement ses lèvres sur les siennes. Après un bref instant de jeu et de plaisir, il se retira légèrement.

"Désirez-vous me défier à votre tour?"

En faisant cela, c'était un peu comme s'il se mettait à son niveau. Mais attention, cet aspect n'avait rien de véridique! Ou du moins, en le faisant, il pourrait lui montrer qu'il était le meilleur; à la fois dans le jeu de séduction, mais également dans beaucoup d'autres choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mar 8 Mai - 23:45

hj: J'ai fait un chti post ... Comme ça si demain tu peut pas rester longtemps du pourra peut-être quand même répondre ! Je sais je suis accro ><

Qui aurait pu s'attendre à ce que Nicolas réagisse ainsi ? Pas Lina en tout cas. Le jeune homme était devenu beaucoup plus doux qu'au début de leur entrevue même si Lina supposait que pour lui cela ne restait qu'un jeux et rien de plus. Et finalement cela l'attristait que ce jeux ne reste qu'un jeux, alors elle comptait en profiter tant que ce jeux continuerait car elle n'avait plus vraiment envie de partir.
A présent c'était le jeune homme qui jouait avec elle comme elle avait joué avec lui quelques instants plus tôt et cela la frustrait, surtout qu'elle était toujours dans la position de la "dominée" et non du dominant.


"Alors peut-être que vous êtes le plus ignorant des deux si vous ignoriez cela."

Lina n'avait pas du tout voulu blesser Nicolas en disant cela, à vrai dire cela ressemblait plus à une petite taquinerie inocente. La preuve elle lui avait sourit en disant ces mots, il n'y avait rien eu de mesquin dans ses paroles. Et puis à proprement parler la véritable ignorante dans ce jeux c'était elle.

Le visage de Nicolas avait réellement changer, il était réellement devenu plus doux, toutes traces de mesquineries et d'arrogance ayant qui disparus de ces traits. Et c'est alors qu'il l'embrassa, pas fougeusement comme elle l'avait fait mais avec beaucoup de douceur. Encore une fois Lina se surprit à aimer cela et même à désirer que Nicolas se réempare de ses lèvres lorsqu'il les abandona.


"Il me plairait beaucoup de savoir quels sont vos talents à vous ?"

Lina avait gardé son petit sourire espiègle qui la faisait ressembler à une enfant. Finalement elle s'était prise au jeux et elle n'avait plus peur ... enfin pour le moment ! Elle pensait à tous les gens qu'elle avait écarté de sa vie sur le plan sentimentale, et elle arriva à se dire qu'elle avait tout de même ratée beaucoup de chose dans sa vie. Finalement peut-être que souffrir par amour était acceptable après avoir vécu de tel moment.
Oui, elle attendait de voir ce dont il était capable ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Ven 11 Mai - 22:26

Il leva un sourcil avec un sourire au coin des lèvres. Le jeu était-il simplement une apparence? Je ne sais pas, il était trop tôt pour le dire. Le jeune comte était trop imprévisible, trop menteur, trop sûr de lui aussi. On ne pouvait jamais prévoir ce qu'il allait faire. C'était à se demander si lui savait à l'avance comment il allait se comporter... Bref, il lui sourit plus largement par la suite.

"Si vous le pensez alors, je suis le plus ignorant."

Il ne le pensait pas! Enfin... qu'à moitié. Que se passait-il en lui? Il ne se serait jamais rabaissé avant, encore moins devant une femme du peuple. Enfin, il devait réfléchir, vite, très très vite à un défi qu'il pourrait relever sans problème. Bien sûr, rien n'était un problème pour Nicolas! Mais sait-on jamais!

Il redescendit alors ses mains doucement, le long des bras de la demoiselle. Ses gestes étaient infiniment bien contrôlés et il profitait des instants où ses doigts parcouraient une peau très douce. Il n'aurait jamais pensé cela. Commet cela était-il possible, que Lina soit plus douce que les courtisanes qui prenaient leur temps à prendre soin d'elle? Tient, ce serait une future réflexion déjà trouvée...

Bref, le son du clavecin résonnait dans la pièce, provenant probablement de l’une des pièces d’à côté. Nicolas repensa alors aux moments où il avait erré, en quelque sorte, avant d’atterrir à la plus grande cour d’Europe. En effet, il avait pu assister à des fêtes du peuple et avait donc eu l’occasion de les voir danser. Il trouvait cela ridicule en ce temps mais aujourd’hui, il savait qu’il allait épater Lina car quel noble peut s’avouer capable de danser aussi bizarrement ? Leurs danses n’avaient rien de très gracieuses et pourtant, ils avaient l’air de bien s’amuser tous ensemble.

C’est ainsi que ces doigts entrelacèrent ceux de la jeune femme et il la tira vers le milieu de la pièce où un large espace leur permettait de se mouvoir comme bon leur semblait. Il lui sourit et commença alors à danser, à adopter les pas qu’il avait pu apprendre en les regardant simplement faire : cela n’avait rien de très compliqué, il fallait juste prendre le coup ; mais le jeune comte, en tant que séducteur, se devait d’être un parfait danseur, et il respectait bien cette condition. Surtout que la danse lui plaisait car quel meilleur moyen pour approcher une damoiselle ?

Ils continuèrent donc à danser, Nicolas ayant positionné l’une de ses mains dans le bas du dos de la jeune femme, un large sourire aux lèvres et le regard joueur.


« Alors, est-ce que je vous surprend ou est-ce qu’il vous en faut davantage ? »

Il était prêt à en faire plus. Enfin, il était déjà très étonnant car il ne gardait pas les convenances habituelles de la cour, c’est-à-dire, entre autres, la distance entre deux jeunes personnes durant une danse. Non non. Ils étaient proches, très proche, et cela ne déplaisait pas au comte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Sam 12 Mai - 12:45

Lorsque Nicolas descendit ses mains le long de ses bras Lina ne put réprimer un frisson qui descendit le long de sa colonne vertébrale. Contrairement à ce que pensait Nicolas, Lina ne trouvait pas qu'elle pouvait avoir la peau douce ni même les autres personnes de sa condition. Imaginez travailler dix heures par jour, ne pouvoir vous lavez réellement que de temps en temps et être fatiguée au point d'avoir de gigantesque cernes sous les yeux. Lina ne voyait le plus souvent comme un fantôme lorsque le soir elle se regardait dans le petit miroir installés dans leur dortoirs: elle se trouvait pâle et fatiguée et elle ne trouvait rien de beau dans ce qu'elle voyait. Par contre, Nicolas avait une peau d'une douceur incroyable ! Et c'est avec ça que vous pouviez être sur de faire la différence entre un noble et un domestiques même si ils étaient vêtus de la même manière. Il était réellement agréable de sentir le contact de la peau si douce du noble "couler" le long de sa peau.

Ce fut alors Nicolas qui tenta à son tour de montrer ses talents cachés à la jeune fille: et qu'elle talent ! En effet les mains de Nicolas avaient attrapés les siennes et alors que de la musique se faisait entendre à travers les murs de la pièce, il l'entraina en son centre pour la faire danser. Mais si il n'y avait eu que ça ! Le jeune homme ne dansait pas quelques danses de la cours lui étant inconnu, mais une de ses douces dances si familière aux gens du peuple.
Ou pouvait-il bien avoir appris à ce mouvoir ainsi ? Lina l'ignorait, mais cela la surprenait elle ne pouvait le nier. Comment penser que celui qui avait été auparavent si arrogant et mesquin envers une femme du peuple en connaissait autant sur les gens comme elle.

Une fois au milieu de la piste, dansant une danse qui lui était familière elle rit et de bon coeur. Qui aurait pu croire que Lina, qui avait fuit la compagnie de tous et surtout des hommes depuis l'âge de ses 12 ans serait en train de danser avec un noble une danse du peuple dans un salon de Versailles ! Et oui c'est assez étonnant.
D'ailleurs à y penser, si jamais quelqu'un rentrait dans la pièce Lina ne saurait véritablement ce qui se passerait ?


"Je dois bien avouer que vous me surprenez mais de votre part je m'attendais à plus ... hum comment dire ... spectaculaire !"

En effet, pour un homme qui se dit supérieur aux gens du peuple, il fallait selon elle faire un peu plus. Qui se dit supérieur doit faire un coup d'éclats ! Mais en même temps qui savait de quoi était capacle Nicolas, pas Lina en tout cas car elle ne le tenterait pas à chaque fois. En effet il y avait déja une des mains du jeune homme qui était positionné dans le bas de son dos et puisqu'il respectait les traditions de la danse du peuple ils étaient tous les deux très très proches.

Lina cependant n'avait pas peur, à vrai dire elle se sentait bien pour l'instant des les bras de Nicolas. En grandissant elle n'avait jamais eu bras proctecteur autour d'elle pour la protéger et la rassurer et même si aujourd'hui les bras qui étaient autour d'elle ne l'étaient surement pas ces raisons, ils étaient la quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Dim 13 Mai - 15:13

Ils continuaient à danser mais Lina semblait un peu déçue peut-être par sa prestation. Enfin, pas tant par sa prestation, mais plutôt par le défi qu'il avait tenté de relever. Quoi, cela ne lui suffisait donc pas? Qu'attendait-elle exactement? Voulait-elle la preuve que Nicolas n'avait pas peur de goûter aux plaisirs de la chair? Qu'il ne craignait pas d'être souillé par une servante et qu'il ne craignait en rien de pêcher? Voulait-elle vraiment cela?

"Vous désirez du spectaculaire?!"

Avec une voix de défi et en même tant de déception, peut-être même exaspéré. Il leva un sourcil mais n'attendit même pas une réponse de sa part. Il cessa de danser et l'entraîna alors vers un divan, le plus proche et le plus grand de la pièce. Il oublia totalement les convenances et commença à l'embrasser dans le cou, descendant toujours plus bas. Ses mains qui étaient d'abord sur sa taille tendaient à parcourir le corps de la jeune femme mais c'est alors qu'il s'arrêta net. Il se leva tout simplement et partit à la fenêtre, regardant au-dehors.

Il n'avait pas voulu offenser la jeune femme. Mais que se passait-il en lui? Que lui arrivait-il? Il n'avait jamais craint d'être repoussé par une femme! D'autant plus que c'était une fille du peuple, une simple servante, bonne à pas grand chose d'autre qu'à laver. Il avait donc tous les droits sur elle! Si elle venait à se plaindre, ce serait parole contre parole, et évidemment, on croirait le comte.

Enfin, il regardait les jardins de Versailles, le regard flou et les pensées éparpillées. Je crois bien qu'il ne se comprenait pas lui-même... Cela ne lui était jamais arrivé avant, de refuser à passer du bon temps en charmante compagnie. Mais là, non, il avait refuser d'agir sans son consentement... Il appuya alors sa tête au carreau, sans un mot, essaynet simplement de comprendre ce qui venait de se passer en lui, ce qui l'avait trahi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Dim 13 Mai - 18:10

Etait ce une impression où Nicolas n'avait pas apprécié sa remarque ? Son regard c'était fait plus dur aux yeux de Lina, sa voix aussi. N'étaient-ils pas censés jouer ? Si oui, pourquoi se mettre en colère. Mais la jeune femme n'eut pas réellement l'occasion de lui demander le pourquoi de se changement d'attitude car à peine venait-il de parler qu'elle se retrouvait entrainer sur le grand divan du petit salon.
Alors qu'elle se retrouvait allonger sur le dos, les mains de Nicolas parcouraient son corps et la bouche de celui-ci son cou ....

Cette fois ci Lina était effrayée, elle n'avait jamais pensé que Nicolas irait jusque la, mais elle c'était bien trompée. Elle avait voulut jouer avec le feu se croyant capable d'être la plus forte et finalement elle c'était brûler. Mais comment réagir ? Après tout c'était elle qui avait déclenché ce jeux alors comment blâmer Nicolas alors qu'il ne faisait que répondre à ses provocations.


"S'il vous plait ..."

Sa voix n'avait été qu'un murmure à peine audible et elle doutait justement que Nicolas l'ai entendu. A mesure que les mains de celui-ci continuaient leur exploration son corps à elle se crispait de plus en plus. Lina avait fermé les yeux, priant pour que n'importe quoi arrive et empêche le pire de se produire ... à croire que sa prière avait été exaucé immédiatement car sans un regard pour elle Nicolas venait de la lacher et de se postrer devant la fenêtre de la pièce. Avait-il entendu quelqu'un arriver ? Avait-il eu des remords ? .... Bien trop de questions en si peu de temps pour la pauvre jeune fille.

Doucement elle se releva, ne sachant que faire. Devait-elle partir pendant que Nicolas ne la regardait plus et semblait ne plus se soucier d'elle, devait-elle rester pour ... pourquoi au juste ? Il n'y avait aucune raison censé pour qu'elle reste ici, mieux valait qu'elle s'enfuit en courant.


"Excusez moi .... je n'étais pas à ma place."

Sa voix avait été désolé, car pour elle c'était en partie de sa faute. Bien sur cela semble étrange que ça soit elle qui s'excuse et non Nicolas pour l'attitude qu'il venait d'avoir envers elle mais Lina c'était fait une raison depuis bien longtemps avec les nobles et elle avait accepter le fait qu'ils disent ne jamais se tromper, ne jamais rien faire de mal, avoir le droit de tout faire ... Même si elle savait que ça n'était pas vrai.

Alors qu'elle allait enfin faire volte face pour retrouver la place qui était la sienne Nicolas appuya sa tête contre le carreaux de la fenêtre et cela la troubla. Elle resta donc un moment, silencieuse à l'observer. L'attitude de Nicolas était étrange à ses yeux, enfin elle ne le connaissait pas assez pour juger de ce qui était normal ou non dans son attitude, mais il n'avait pas l'air bien et sur de lui comme il l'avait été les instants auparavant.

D'un pas hésitant elle se rapprocha donc de lui ignorant toujours ce qu'elle comptait faire. Elle devait surement avoir fait ou dit quelque chose qui avait du mettre le jeune homme dans cet état et elle ne voulait pas partir avant de savoir si ça allait mieux. Pourquoi: et bien tout simplement parce que sa mère lui avait appris qu'elle devait pas faire aux autres ce qu'elle ne voulait pas qu'on lui fasse. Elle détestait que les gens la fassent souffrir et même si son aversion pour les nobles et les hommes étaient grandes elle avait fait du mal à Nicolas et si elle voulait être honnête envers elle même elle devait savoir ...
Lorsqu'elle fut derrière lui elle tendit la main pour la poser sur son dos, comme pour dire qu'elle était désolé, mais au dernier moment elle se reprit. Elle se contenta donc de parler avec sa même voix désolé:


"Je ne voulais pas vous blesser Monsieur ..."

Puis comme à regret elle se retourna pour s'en aller ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Dim 13 Mai - 18:53

Nicolas s'était retiré sans même entendre la requête de Lina. Non, il l'avait fait 'naturellement' si l'on puit dire, et c'est là que la chose était plus qu'étonnante. La demoiselle parla alors après un instant de silence. Elle s'excusait. Il savait très bien que ce n'était pas à elle de s'excuser mais, même s'il avait brusquement changé, il ne s'excuserait pas, ou du moins pas maintenant. Le fait qu'il est résisté et abandonner ce défi l'avait blessé lui-même. La brunette n'y était pour rien et c'était bien dommage.

Enfin, elle hésitait à partir, tout comme lui hésitait à se retourner et à la regarder. Elle était spéciale, c'était clair; mais, elle était également du peuple! Peut-être lui avait-elle jeté un sort? A cette pensée, il sourit intérieurement: il était encore plus faible et pitoyable qu'il ne l'imaginait!

Aux prochaines paroles, il se retourna doucement. Il n'avait rien d'agressif, comme si la situation l'avait rendu meilleur, l'avait même totalement changé. Elle partait et il ne voulait pas! Quoi? Il ne voulait pas qu'elle parte? Oh oh, Nicolas! T'es méchant normalement! Soit méchant là! Accuse-la de tous les torts! Il lui attrappa alors la main dans un geste assez doux.


"Vous n'y êtes pour rien, ne vous inquiétez pas..."


Il lui prit alors l'autre main: les deux jeunes gens se faisaient maintenant face. Il la regardait simplement mais ni mesquinement, ni méchamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Dim 13 Mai - 19:38

Alors qu'elle avait pour projet de s'en aller et de méditer à tête reposée sur ce qui venait de se passer dans le noir de sa chambre, une main l'attrapa. C'était Nicolas qui venait de redevenir doux. A croire qu'il y avait une lutte à l'intérieur de lui comme il y en avait une à l'intérieur d'elle. Malgré le fait qu'elle ai peur de la tournure que prenaient les évènements et qui lui était bien trop inconnu elle resta.

Ses deux mains étaient tenues par celle de Nicolas, et ses yeux rivés dans les siens. Mais que devait-elle faire ?? C'était bien à cette question qu'elle voulait qu'on lui réponde, quel était ce nouveau jeux qui se jouait entre eux ? Lina pouvait-elle faire confiance à ce noble dont elle ignorait tout où était-ce une nouvelle ruse pour pouvoir abuser de sa confiance avant de la trahir.


"Si si je dois m'inquiétez ! Il se passe des choses que je ne comprend pas et cela m'inquiète"

Sa voix c'était faite plus dure qu'elle ne l'aurait voulut. Mais comme je l'ai dit avant, il y avait aussi une grande lutte à l'intérieur de Lina. Elle qui avait toujours fuit la présence masculine venait en l'espace de peu de temps d'embrasser un noble, de danser avec lui, de "jouer" avec lui ... Elle ne savait pas ce qui lui arrivait, elle ne savait pas si ce qu'elle ressentait pouvait être réelle. Elle ne maîtrisait pas la situation et cela la frustrait et lui faisait peur.

Alors elle détourna les yeux, perdant son regard à son tour dans le vide. Elle avait besoin de comprendre ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mer 16 Mai - 15:12

Je ne sais dire si Lina devait ou non faire confiance à Nicolas. Pour dire vrai, Nicolas était quelqu'un de très difficile à cerner, et je ne sais même pas si lui-même arrivait à prévoir ses sautes d'humeurs, ses réactions à l'avance. Il n'était pas vraiment lunatique mais juste imprévisible. Chez beaucoup de personnes, c'est seulement le couer qui dirige l'être mais chez le jeune comte, le coeur n'avait aucun pouvoir; ou du moins, jusqu'alors. Car, ne pourrait-on pas expliquer ce refus soudain d'aller contre la volonté de la brunette comme un manifestement d'une bribe de coeur? Je crois que cela est possible, bien que Nicolas ne soit pas le genre à faire comme bon lui semble. Au contraire, plus ce qui faisait était mal, plus cela était 'tordu' (dsl pour l'expression non contemporaine à Loulou : )... ) et plus cela le rendait jouissif.

"Des choses en vous que vous ne comprenez pas?"

Son visage adopta une expression de surprise. La véritable nature de Nicolas refaisait-elle alors surface? Car il n'était en rien surpris: lui aussi ne se comprenait plus, ne comprenait pas ce qui l'avait poussé à abandonner son défi. Mais son expression n'avait rien de fausse... en apparences! Il ne maîtrisait pas non plus la situation mais faisait totalement semblant d'être toujours sûr de lui, maître de son corps et de son âme.

Lina détourna le regard et le jeune comte égala ce geste en regardant dans le sens opposé. Cette action surpassa une nouvelle fois son tempérament de feu, son tempérament d'être supérieur et bien meilleur que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mer 16 Mai - 19:40

Lina, le regard perdu dans l'horizon eu du mal à entendre la question de Nicolas. Bon d'accord elle l'avait à peine entendue et le temps que le message lui monte jusqu'à la tête, qu'il soit analysé et qu'il redescende il avait bien du s'écouler une bonne grosse minute.
Et puis maintenant qu'elle l'avait comprise, elle la trouvait quelque peu gênante cette question. Après tout, même elle avait du mal à définir ses sentiments étranges dans le bas fond de son ventre, et puis à présent que l'adrénaline du jeux avait disparut elle était de nouveau fatiguée.

Elle reporta son regard sur Nicolas: à bien y réfléchir elle ne connaissait rien de cet homme si changeant. Au début il avait été méprisant, par la suite joueur, très joueur, puis il était partit troublé. Qui y avait-il sous sa carapace ? Lina ne savait pas si elle devait ou même pouvait se confier à Nicolas. Elle était donc assez hésitante pour dire ce qu'elle avait envie de dire:


"Vous ... votre attitude ... je .."

Mais elle s'arrêta tout net. D'abord parce qu'elle n'arrivait pas du tout à mettre ces idées en ordre et puis deuxièmement parce qu'elle c'était rendue compte qu'elle en était venue à critiquer l'attitude changeante d'un noble, ce qui n'était pas la meilleure chose à faire.
Aussi elle retira ses mains d'un coup de celle de Nicolas, pour les mettre sur sa tête comme en prise à un énorme dilemme.

Qu'était-elle en train de faire ??? La véritable Lina, enfin celle qui existait depuis cinq ans n'aurait jamais fait toutes ces choses, elle ne serait jamais resté en compagnie d'un NOBLE pour faire ces choses, elle serait partie en courant après avoir remis le jeune homme en question à sa place. Elle essayait de trouver une raison à son geste, une excuse, quelque chose qui lui prouverait qu'elle ne l'avait pas fait de son plein gré ... comme ça avait été effectivement le cas.


"Je ne devrais pas être ici à cette heure. Je devrais déja être avec les autres dans le dortoir, si jamais on me trouve ici ... Je dois partir !"

Oui, ça devait être ça, la fatigue. Elle était tellement fatiguée qu'elle ne savait plus ce qu'elle faisait. On avait presque l'impression que la jeune femme se parlait toute seule et qu'elle avait oublié la présence de Nicolas ... mais après tout c'était bien son but, réussir à l'oublier et finir par se dire qu'il ne s'était jamais rien passé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas du Boisnoir
Timide à la Cour
avatar

Nombre de messages : 25
Citation du moment : A Versailles
Humeur : Un homme odieux et fier de l'être
Date d'inscription : 31/03/2007

Feuille de personnage
Âge:
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   Mar 5 Juin - 14:38

Apparemment, elle était troublée. Troublée par lui? Ce ne serait pas la première fois qu'une demoiselle était troublée par le jeune comte... Vous vous en doutez! Et sous ses airs prétentieux, sûr de lui, etc, se cachait une face mystérieuse et encore inconnue de beaucoup, si ce n'est de lui-même... Elle doutait? Lui aussi... Ils étaient quittes, ou du moins, intérieurement.

Il ne connaissait qu'à travers un jeu, c'était vrai. Mais était-ce vraiment un jeu? Je veux dire, ne s'étaient-ils pas, en jouant découverts plus que de raisons? N'était-ce pas la raison de leurs doutes, de leurs craintes? Rien n'était moins sûr. Ils ne connaissaient peut-être ni l'un ni l'autre la partie d'eux-mêmes qui avait prit le dessus lors de ce jeu...

Certes, Lina venait de critiquer plus ou moins ouvertement l'attitude assez lunatique de Nicolas. Mais en même temps, elle n'avait pas vraiment tort. Non, le jeune homme n'y prêta pas attention. Et puis, elle paraîssait réellement déstabilisée. Il n'ajouta rien, essayant juste de se sortir de cette situation le plus dignement: il avait embrassé une fille du peuple! Vous rendez vous compte? C'était quelque chose de terrible à Versailles! Oh mais ne vous inquiétez pas... Cela ne sortirait pas de ces murs...

Quoi? Elle se retirait? Bon... Il est vrai qu'il devait être l'heure du dîner: toutes les courtisanes commençaient à revenir vers le château.


"Oui, c'est sûr. On risquerait d'avoir besoin de vous lors du dîner!"

Un nouveau sourire ironique s'était emparé de son visage. Il ne partirait pas le premier, pour des raisons qu'on ignore encore. C'était probablement pour arranger, par la suite, le conte qu'il aurait l'occasion de raconter durant quelque jeu que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cherche les outils pour le Jeu de Paume   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cherche les outils pour le Jeu de Paume
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je cherche un partenaire pour faire mumuse
» [PV] Cherche quelqu'un pour s'excuser [PV]
» Recherche quelqu'un pour me faire une bannière
» Cherche equipement Spawn pour Barbare (ouvrir)
» outillages pour travail du cuir à Paris ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps du Roi ~ Une Légende :: Le vieux Versailles :: Les Rues de Versailles :: La Salle du Jeu de Paume-
Sauter vers: