AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Association histoire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Association histoire   Mar 25 Déc - 19:52

Alors qu'il avançait dans la forêt Louis se demandait où avait bien put passer le cheval de Marie ; en effet ce bel animal lui avait mordu la jambe tandis qu'elle s'enfuyait à travers les bois essayant d'échapper à une abeille rouge et or et a un bourdon de taille impressionante. Mais c'est alors que près de cet arbre, une petite cabane lui sembla apparaître. Les planches de la cabane étaient en bois mais pourraient supporter facilement l'attaque d'une armée hongroise et polonaise, équipée jusqu'aux dents malgré leur petite houpette et leurs longs cheveux blonds et bouclés qui ondulaient au vent lorsqu'on mouillait le bateau à Brest près de Francquefort, ville très bizarre étant donné qu'elle n'avait ni ports ni auberges malgrè sa localisation près des routes et de l'océan. Louis décida d'entrer et son étonnement fut grand lorsque le monarque s'apperçut qu'il y avait de nombreuses merveilles étalées sur le seul lit que la pièce contenait. Poussant délicatement la porte il se vit dans un grand miroir de jade tout plein de poussière. Un sourire satisfait se posa alors sur son visage. Louis s'approcha du coffre en bois, s'agenouilla et avec une grande inspiration souffla dessus pour enlever toute la saleté, puis il saisit le coffre et le déplaça , laissant alors apparaître un trésor magnifique digne du plus grand roi du monde, chose qu' il était bien sûr. Il saisit une énorme bague incrustée de pierres précieuses d'une valeur inestimable. Louis la passa et admira sa grande beauté. Elle lui rappelait un lac où il se promenait pendant son enfance. Il ne pouvait s'en approcher car des souvenirs revenaient en surface. Il s'assit un instant pour observer les petits détails de ce bijou extraordinaires.

Pendant ce temps,Marie le cherchait sans savoir où était passé son grand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Marie Mancini
Vénérée Admin Blondinette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 29
Citation du moment : Ever, ever After ...
Humeur : I Gotta go my Own Way ....
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Dans son coeur: Le Roi ... Louis !

MessageSujet: Re: Association histoire   Ven 28 Déc - 1:40

Alors qu'il avançait dans la forêt Louis se demandait où avait bien put passer le cheval de Marie ; en effet ce bel animal lui avait mordu la jambe tandis qu'elle s'enfuyait à travers les bois essayant d'échapper à une abeille rouge et or et a un bourdon de taille impressionante. Mais c'est alors que près de cet arbre, une petite cabane lui sembla apparaître. Les planches de la cabane étaient en bois mais pourraient supporter facilement l'attaque d'une armée hongroise et polonaise, équipée jusqu'aux dents malgré leur petite houpette et leurs longs cheveux blonds et bouclés qui ondulaient au vent lorsqu'on mouillait le bateau à Brest près de Francquefort, ville très bizarre étant donné qu'elle n'avait ni ports ni auberges malgrè sa localisation près des routes et de l'océan. Louis décida d'entrer et son étonnement fut grand lorsque le monarque s'apperçut qu'il y avait de nombreuses merveilles étalées sur le seul lit que la pièce contenait. Poussant délicatement la porte il se vit dans un grand miroir de jade tout plein de poussière. Un sourire satisfait se posa alors sur son visage. Louis s'approcha du coffre en bois, s'agenouilla et avec une grande inspiration souffla dessus pour enlever toute la saleté, puis il saisit le coffre et le déplaça , laissant alors apparaître un trésor magnifique digne du plus grand roi du monde, chose qu' il était bien sûr. Il saisit une énorme bague incrustée de pierres précieuses d'une valeur inestimable. Louis la passa et admira sa grande beauté. Elle lui rappelait un lac où il se promenait pendant son enfance. Il ne pouvait s'en approcher car des souvenirs revenaient en surface. Il s'assit un instant pour observer les petits détails de ce bijou extraordinaires.

Pendant ce temps,Marie le cherchait sans savoir où était passé son grand preux chevalier. Elle

_________________


~~The soul takes longuer to heal than the body. Even for god !
But ... it does heal ?
Not always. And not completely. But sometimes a few scars only make a soul more beautiful.~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1511098/
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Association histoire   Ven 28 Déc - 14:01

Alors qu'il avançait dans la forêt Louis se demandait où avait bien put passer le cheval de Marie ; en effet ce bel animal lui avait mordu la jambe tandis qu'elle s'enfuyait à travers les bois essayant d'échapper à une abeille rouge et or et a un bourdon de taille impressionante. Mais c'est alors que près de cet arbre, une petite cabane lui sembla apparaître. Les planches de la cabane étaient en bois mais pourraient supporter facilement l'attaque d'une armée hongroise et polonaise, équipée jusqu'aux dents malgré leur petite houpette et leurs longs cheveux blonds et bouclés qui ondulaient au vent lorsqu'on mouillait le bateau à Brest près de Francquefort, ville très bizarre étant donné qu'elle n'avait ni ports ni auberges malgrè sa localisation près des routes et de l'océan. Louis décida d'entrer et son étonnement fut grand lorsque le monarque s'apperçut qu'il y avait de nombreuses merveilles étalées sur le seul lit que la pièce contenait. Poussant délicatement la porte il se vit dans un grand miroir de jade tout plein de poussière. Un sourire satisfait se posa alors sur son visage. Louis s'approcha du coffre en bois, s'agenouilla et avec une grande inspiration souffla dessus pour enlever toute la saleté, puis il saisit le coffre et le déplaça , laissant alors apparaître un trésor magnifique digne du plus grand roi du monde, chose qu' il était bien sûr. Il saisit une énorme bague incrustée de pierres précieuses d'une valeur inestimable. Louis la passa et admira sa grande beauté. Elle lui rappelait un lac où il se promenait pendant son enfance. Il ne pouvait s'en approcher car des souvenirs revenaient en surface. Il s'assit un instant pour observer les petits détails de ce bijou extraordinaires.

Pendant ce temps,Marie le cherchait sans savoir où était passé son grand preux chevalier. Elle s'impatientait de ne pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Marie Mancini
Vénérée Admin Blondinette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 29
Citation du moment : Ever, ever After ...
Humeur : I Gotta go my Own Way ....
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Dans son coeur: Le Roi ... Louis !

MessageSujet: Re: Association histoire   Ven 28 Déc - 21:37

Alors qu'il avançait dans la forêt Louis se demandait où avait bien put passer le cheval de Marie ; en effet ce bel animal lui avait mordu la jambe tandis qu'elle s'enfuyait à travers les bois essayant d'échapper à une abeille rouge et or et a un bourdon de taille impressionante. Mais c'est alors que près de cet arbre, une petite cabane lui sembla apparaître. Les planches de la cabane étaient en bois mais pourraient supporter facilement l'attaque d'une armée hongroise et polonaise, équipée jusqu'aux dents malgré leur petite houpette et leurs longs cheveux blonds et bouclés qui ondulaient au vent lorsqu'on mouillait le bateau à Brest près de Francquefort, ville très bizarre étant donné qu'elle n'avait ni ports ni auberges malgrè sa localisation près des routes et de l'océan. Louis décida d'entrer et son étonnement fut grand lorsque le monarque s'apperçut qu'il y avait de nombreuses merveilles étalées sur le seul lit que la pièce contenait. Poussant délicatement la porte il se vit dans un grand miroir de jade tout plein de poussière. Un sourire satisfait se posa alors sur son visage. Louis s'approcha du coffre en bois, s'agenouilla et avec une grande inspiration souffla dessus pour enlever toute la saleté, puis il saisit le coffre et le déplaça , laissant alors apparaître un trésor magnifique digne du plus grand roi du monde, chose qu' il était bien sûr. Il saisit une énorme bague incrustée de pierres précieuses d'une valeur inestimable. Louis la passa et admira sa grande beauté. Elle lui rappelait un lac où il se promenait pendant son enfance. Il ne pouvait s'en approcher car des souvenirs revenaient en surface. Il s'assit un instant pour observer les petits détails de ce bijou extraordinaires.

Pendant ce temps,Marie le cherchait sans savoir où était passé son grand preux chevalier. Elle s'impatientait de ne pas le voir alors

_________________


~~The soul takes longuer to heal than the body. Even for god !
But ... it does heal ?
Not always. And not completely. But sometimes a few scars only make a soul more beautiful.~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1511098/
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Association histoire   Ven 28 Déc - 21:45

Alors qu'il avançait dans la forêt Louis se demandait où avait bien put passer le cheval de Marie ; en effet ce bel animal lui avait mordu la jambe tandis qu'elle s'enfuyait à travers les bois essayant d'échapper à une abeille rouge et or et a un bourdon de taille impressionante. Mais c'est alors que près de cet arbre, une petite cabane lui sembla apparaître. Les planches de la cabane étaient en bois mais pourraient supporter facilement l'attaque d'une armée hongroise et polonaise, équipée jusqu'aux dents malgré leur petite houpette et leurs longs cheveux blonds et bouclés qui ondulaient au vent lorsqu'on mouillait le bateau à Brest près de Francquefort, ville très bizarre étant donné qu'elle n'avait ni ports ni auberges malgrè sa localisation près des routes et de l'océan. Louis décida d'entrer et son étonnement fut grand lorsque le monarque s'apperçut qu'il y avait de nombreuses merveilles étalées sur le seul lit que la pièce contenait. Poussant délicatement la porte il se vit dans un grand miroir de jade tout plein de poussière. Un sourire satisfait se posa alors sur son visage. Louis s'approcha du coffre en bois, s'agenouilla et avec une grande inspiration souffla dessus pour enlever toute la saleté, puis il saisit le coffre et le déplaça , laissant alors apparaître un trésor magnifique digne du plus grand roi du monde, chose qu' il était bien sûr. Il saisit une énorme bague incrustée de pierres précieuses d'une valeur inestimable. Louis la passa et admira sa grande beauté. Elle lui rappelait un lac où il se promenait pendant son enfance. Il ne pouvait s'en approcher car des souvenirs revenaient en surface. Il s'assit un instant pour observer les petits détails de ce bijou extraordinaires.

Pendant ce temps,Marie le cherchait sans savoir où était passé son grand preux chevalier. Elle s'impatientait de ne pas le voir alors elle entreprit de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Marie Mancini
Vénérée Admin Blondinette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 29
Citation du moment : Ever, ever After ...
Humeur : I Gotta go my Own Way ....
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Dans son coeur: Le Roi ... Louis !

MessageSujet: Re: Association histoire   Ven 28 Déc - 23:49

Alors qu'il avançait dans la forêt Louis se demandait où avait bien put passer le cheval de Marie ; en effet ce bel animal lui avait mordu la jambe tandis qu'elle s'enfuyait à travers les bois essayant d'échapper à une abeille rouge et or et a un bourdon de taille impressionante. Mais c'est alors que près de cet arbre, une petite cabane lui sembla apparaître. Les planches de la cabane étaient en bois mais pourraient supporter facilement l'attaque d'une armée hongroise et polonaise, équipée jusqu'aux dents malgré leur petite houpette et leurs longs cheveux blonds et bouclés qui ondulaient au vent lorsqu'on mouillait le bateau à Brest près de Francquefort, ville très bizarre étant donné qu'elle n'avait ni ports ni auberges malgrè sa localisation près des routes et de l'océan. Louis décida d'entrer et son étonnement fut grand lorsque le monarque s'apperçut qu'il y avait de nombreuses merveilles étalées sur le seul lit que la pièce contenait. Poussant délicatement la porte il se vit dans un grand miroir de jade tout plein de poussière. Un sourire satisfait se posa alors sur son visage. Louis s'approcha du coffre en bois, s'agenouilla et avec une grande inspiration souffla dessus pour enlever toute la saleté, puis il saisit le coffre et le déplaça , laissant alors apparaître un trésor magnifique digne du plus grand roi du monde, chose qu' il était bien sûr. Il saisit une énorme bague incrustée de pierres précieuses d'une valeur inestimable. Louis la passa et admira sa grande beauté. Elle lui rappelait un lac où il se promenait pendant son enfance. Il ne pouvait s'en approcher car des souvenirs revenaient en surface. Il s'assit un instant pour observer les petits détails de ce bijou extraordinaires.

Pendant ce temps,Marie le cherchait sans savoir où était passé son grand preux chevalier. Elle s'impatientait de ne pas le voir alors elle entreprit de lancer un cris

_________________


~~The soul takes longuer to heal than the body. Even for god !
But ... it does heal ?
Not always. And not completely. But sometimes a few scars only make a soul more beautiful.~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1511098/
Philippe d'Orléans
Maître des Ragots
avatar

Masculin
Nombre de messages : 672
Age : 30
Citation du moment : NYAPPY POWAAAAAAAA
Humeur : épuisé et vexé
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Antoine (l'est mourru) et Cyrielle

MessageSujet: Re: Association histoire   Ven 28 Déc - 23:55

Alors qu'il avançait dans la forêt Louis se demandait où avait bien put passer le cheval de Marie ; en effet ce bel animal lui avait mordu la jambe tandis qu'elle s'enfuyait à travers les bois essayant d'échapper à une abeille rouge et or et a un bourdon de taille impressionante. Mais c'est alors que près de cet arbre, une petite cabane lui sembla apparaître. Les planches de la cabane étaient en bois mais pourraient supporter facilement l'attaque d'une armée hongroise et polonaise, équipée jusqu'aux dents malgré leur petite houpette et leurs longs cheveux blonds et bouclés qui ondulaient au vent lorsqu'on mouillait le bateau à Brest près de Francquefort, ville très bizarre étant donné qu'elle n'avait ni ports ni auberges malgrè sa localisation près des routes et de l'océan. Louis décida d'entrer et son étonnement fut grand lorsque le monarque s'apperçut qu'il y avait de nombreuses merveilles étalées sur le seul lit que la pièce contenait. Poussant délicatement la porte il se vit dans un grand miroir de jade tout plein de poussière. Un sourire satisfait se posa alors sur son visage. Louis s'approcha du coffre en bois, s'agenouilla et avec une grande inspiration souffla dessus pour enlever toute la saleté, puis il saisit le coffre et le déplaça , laissant alors apparaître un trésor magnifique digne du plus grand roi du monde, chose qu' il était bien sûr. Il saisit une énorme bague incrustée de pierres précieuses d'une valeur inestimable. Louis la passa et admira sa grande beauté. Elle lui rappelait un lac où il se promenait pendant son enfance. Il ne pouvait s'en approcher car des souvenirs revenaient en surface. Il s'assit un instant pour observer les petits détails de ce bijou extraordinaires.

Pendant ce temps,Marie le cherchait sans savoir où était passé son grand preux chevalier. Elle s'impatientait de ne pas le voir alors elle entreprit de lancer un cris afin de repérer où
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luthitalafolle.skyblog.com
Marie Mancini
Vénérée Admin Blondinette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1068
Age : 29
Citation du moment : Ever, ever After ...
Humeur : I Gotta go my Own Way ....
Date d'inscription : 04/12/2006

Feuille de personnage
Âge: 19 ans
Dans son coeur: Le Roi ... Louis !

MessageSujet: Re: Association histoire   Dim 30 Déc - 21:45

Alors qu'il avançait dans la forêt Louis se demandait où avait bien put passer le cheval de Marie ; en effet ce bel animal lui avait mordu la jambe tandis qu'elle s'enfuyait à travers les bois essayant d'échapper à une abeille rouge et or et a un bourdon de taille impressionante. Mais c'est alors que près de cet arbre, une petite cabane lui sembla apparaître. Les planches de la cabane étaient en bois mais pourraient supporter facilement l'attaque d'une armée hongroise et polonaise, équipée jusqu'aux dents malgré leur petite houpette et leurs longs cheveux blonds et bouclés qui ondulaient au vent lorsqu'on mouillait le bateau à Brest près de Francquefort, ville très bizarre étant donné qu'elle n'avait ni ports ni auberges malgrè sa localisation près des routes et de l'océan. Louis décida d'entrer et son étonnement fut grand lorsque le monarque s'apperçut qu'il y avait de nombreuses merveilles étalées sur le seul lit que la pièce contenait. Poussant délicatement la porte il se vit dans un grand miroir de jade tout plein de poussière. Un sourire satisfait se posa alors sur son visage. Louis s'approcha du coffre en bois, s'agenouilla et avec une grande inspiration souffla dessus pour enlever toute la saleté, puis il saisit le coffre et le déplaça , laissant alors apparaître un trésor magnifique digne du plus grand roi du monde, chose qu' il était bien sûr. Il saisit une énorme bague incrustée de pierres précieuses d'une valeur inestimable. Louis la passa et admira sa grande beauté. Elle lui rappelait un lac où il se promenait pendant son enfance. Il ne pouvait s'en approcher car des souvenirs revenaient en surface. Il s'assit un instant pour observer les petits détails de ce bijou extraordinaires.

Pendant ce temps,Marie le cherchait sans savoir où était passé son grand preux chevalier. Elle s'impatientait de ne pas le voir alors elle entreprit de lancer un cris afin de repérer où se trouvait les

_________________


~~The soul takes longuer to heal than the body. Even for god !
But ... it does heal ?
Not always. And not completely. But sometimes a few scars only make a soul more beautiful.~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1511098/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Association histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Association histoire
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire
» Haiti : Cazal une ville , une histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps du Roi ~ Une Légende :: Section HJ :: Entre nous :: Le Royal Flood ! :: Jeux-
Sauter vers: