AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dure journée au cuisine

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Dure journée au cuisine   Jeu 22 Mar - 21:36

Aujourd'hui Lina avait reçu comme ordre de ne s'occuper que de la cuisine, pas de nettoyage des appartements ni des jardins. Cela l'ennuyait beaucoup, car il n'y avait rien de plus embêtant que d'être coincé toute une journée dans une pièce fumante, avec une dizaine d'autres personnes, et où tout le monde crie.

Il était bientôt onze heure du matin, et dans la cuisine certains finissaient de ranger et de nettoyer ce qui avait été utilisé pour préparer le petit déjeuner du Roi et des membres de la cours. Mais ça n'était pas finit, à peine Lina avait-elle ranger les dernières casseroles qu'il fallait déja presque tout ressortir pour préparer le déjeuner.

La jeune fille était presque au bord de la crise de nerfs, elle n'avait pas beaucoup dormit cette nuit et elle était épuisée, donc de mauvaise humeur.


"Cela ne s'arrêtera donc jamais !!!"

Heureusement pour elle, le tumulte qui regnait dans la pièce avait fait que la matronne qui les dirigeait dans la cuisine n'avait rien entendu. Si cela avait été le cas, elle aurait été puni pour ce qui aurait été appelé de l'insolence.
Lina essuya d'un revers de main une petite goutte de sueur qui perlait sur son front. Il faisait très chaud dans la cuisine, et cela en devait insupportable ....

Voila qu'elle commençait à déplumer un poulet, comme les autres jours avant. Quelle vie monotone pour une fille travaillant comme servante à la cours. Comme elle aurait aimé pouvoir échapper à ce travail pénible et ennuyeux, mais la matronne veillait.

Une grosse voix l'appela du fond de la cuisine, une voix qu'elle reconnaissait bien. A croire que cette vieille femme la détestait ...


"Lina va t'occuper des marmittes !!"

"Mais je m'occupe déja des poulets, je ne peut pas faire les deux en même temps !!!"

"Et bien débrouille toi"

Cette bonne femme la détestait et en plus elle était folle, elle n'avait qu'à s'en occuper des marmittes. C'est donc avec un mouvement de colère qu'elle se leva de son petit tabouret, le faisant d'ailleurs tomber au sol. Mais elle ne s'occupa même pas de le ramasser étant trop énervée et elle alla donc s'assoir à côté des deux énormes marmittes qui chauffaient sur le feu.
Voila qu'elle devait à présent plumer cinq poulets et surveiller ce qui avait sur le feu tout en finissant de préparer les "potages royaux".

C'est donc avec colère qu'elle siffla entre ses dents:


"Je la déteste, je les déteste tous ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Jeu 22 Mar - 22:49

Adrien n'avait encore jamais mis les pieds dans la cuisine du chateâu de Versailles lorsqu'une vieille femme, qu'il ne connaissait d'ailleurs pas, lui demandé d'allé y donner un "coup de pied". Sa mère l'ayant initié à l'art de la cuisine très tôt, le jeune garçon aimait donc beaucoup cela, c'est avec une ceraite joie qu'il se rendit dans la pièce indiquée par le vieille femme.

Quelle ne fut cependant pas sa surprise lorsqu'il découvrit le véritable....carfanaum ( désole je sais pas l'écrire ^^ ) qu'il regnait dans cette pièces. Des femmes de tous âges se passaient les unes devant les autres dans l'unique but de ne pas trop laisser la marmitte abritant la soupe royale trop bruler. D'autres évaient commençé à éplucher des kilos de pommes de terres tandis que d'autres, du moins, un autre, était prise entre 5 énormes poulets à plumer et deux grosses marmittes sur le feu.

Cette femme, qui était plus exactement une jeune femme, n'avait pas vraiment l'air ravie d'être ici, et cela pouvait d'ailleur aisément se comprendre. Sans hésiter une seule seconde, Adrien se dirigea dans sa direction bravant plats chaud et marmittes ambulantes pour l'aider dans sa tache.
Lorsqu'il parvint enfin à elle, il se mit à plumer ses poulets dans lui demander son reste. Ne la connaissant absolument pas, Adrien n'avait aucune idée de la manière dont elle pouvait réagir, il se dit tout de même qu'elle n'allait pas râler, après tout, il ne faisait que la "soulager" dans sa tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Jeu 22 Mar - 23:07

Le bruit et l'agitation dans la cuisine empéchèrent dans un premier temps Lina de voir le jeune garçon qui s'était assis à côté d'elle, et qui à présent plumait lui aussi un poulet. Une personne normale n'aurait surement rien dit, ou bien aurait accepter avec joie cette aide, le remerciant.
Mais la réaction de Lina fut tout autre. Tout d'abord remarquer que quelqu'un était venu l'aider l'énerva encore plus, surtout le fait que cela vienne d'un garçon. Croyait-il qu'elle n'était pas capable de se débrouiller toute seule, qu'elle était une incapable ?! Où bien était ce une manie chez les hommes de se croire indispensable.

Lina arrêta alors de s'occuper de son poulet et soupira bruyamment tout en fixant le garçon dans les yeux. Peut-être espérait-elle par le seule biais de son regard le faire partir ... en tout cas cela était peine perdue. Même en colère, Lina n'était pas effrayante, elle n'en restait pas moins une jeune fille avec un visage d'Ange, lui avait-on dit lorsqu'elle était plus petite.
Mais visage d'Ange ou pas, elle avait tout de même un sale caractère et détestait les hommes et tout ce qu'ils représentaient.


"Je ne te gène pas !!"

Après tout si le garçon faisait ça, c'est qu'il était surement nouveaux au château. En effet Lina, et son caractère étaient bien connu de tous les serviteurs du château et surtout de sa gente masculine qui l'évitait le plus possible.
Bien sur certains avaient essayé plusieurs fois de faire tomber son masque sans jamais y parvenir, avant donc de renoncer et de médire à son sujet avec tous les autres.

Mais après tout aucun ne connaissait sa vie, elle n'avait jamais à personne dans le château le pourquoi de son attitude et ne comptait pas le faire de si tôt. Elle n'avait pas de véritable ami ici ...

C'est en tendant la main, voyant que le garçon ne réagissait pas qu'elle ajouta:


"Ce sont mes poulets."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Jeu 22 Mar - 23:22

Le vacarme qui régnait dans cette partie du chateau était totalement insuportable pour les oreilles de ceux n'étant pas habitués à ce genre de bruits là. Ainsi, pour tous les serviteurs, ce remue ménage devenait familier avec le temps, certains constatés même un vide en eux lorsqu'ils retournaient chez eux et que c'était trop calme.

C'est donc en pensant aider cette jeune femme qu'Adrien de mit à l'une des taches les plus longues et les plus pénibles, plumer des poulets. Si encore il n'y en avait eu qu'un ça aurait été beaucoup plus vite, mais malheureusement pour le jeune homme et pour toute la cuisine, le Roi avait un appêtit d'ogre et n'avait pas pour habitude de manger seul.

Lorsqu'il entendit la remarque de Lina, Adrien sentit monter la colère en lui, pourquoi les femmes avaient-elles l'habitude de râler lorsqu'un homme daigné les aides en cuisine ???
Décidement il était très dur à comprendre l'égo féminin.

Ce laisser marcher sur les pieds n'était cependant pas du caractère du jeune homme. C'est donc les mains sur les hanches qu'il lui répondit sur le même ton


- Excuse moi, j'oubliais que les femmes avaient quatres bras !!

Puis, fixant son regard dans celui de la jeune femme il tenta de lui faire passer un message qui se voulait, non pas impressionant, mais disuasif plutôt, il voulait lui faire comprendre qu'elle ne lui faisait pas peur...
Très peu de chose faisaient peur au jeune homme, même pas les femmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Jeu 22 Mar - 23:35

Et voila qu'il faisait son malin ! Comme si le vacarme de la cuisine et le mal de tête qu'il lui donnait ne suffisait pas. Elle qui avait espéré être tranquille c'était raté, et à le voir dans ses yeux le garçon n'était pas près de lacher l'affaire. C'est avec un petit sourire ironique qu'elle lui répondit:

"Les femmes se débrouillent très bien avec deux bras, pas la peine de t'inquiéter pour nous"

Lina avait toujours son regard planté dans celui du jeune homme, mais pour une fois il semblait que celui-ci était aussit déterminé qu'elle car il ne lachait pas prise. Cela blessa fortement l'égo de la jeune fille, elle qui avait pris l'habitude ces dernières années que les garçons la fuient, effet qu'elle cherchait à produire auprès d'eu, voila qu'un nouveau venu débarquait et faisant comme il l'entendait.

"Tu n'es pas obligé de te croire indispensable tu sais !"

Ce qu'elle venait de dire était particulièrement blessant, peut-être avait-elle réussit cette fois-ci ?
Mais à vrai dire, pourquoi faisait-elle cela ? Tout simplement parce qu'elle avait peur des hommes, elle s'était forgé un masque dur juste pour se protéger d'eux et de leur danger .... Elle ne voulait pas se faire prendre aux pièges par eux, pièges qu'ils tendaient partout selon elle.

Rebaissant les yeux elle se remit à plumer son poulet, ne se souciant plus du garçon, le pensant déja partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Ven 23 Mar - 23:59

Des filles, Adrien en avait rencontré des tas dans sa petite vie, mais aucune n'arrivaient à la cheville de celle ci... Elle l'avait envoyé pettre sur un ton froid, sans émotion mise à part une, la fierté.
Pourtant elle n'avait pas vraiment de quoi être frière d'elle, lui qui voulait juste l'aider dans ses tâche c'était pris des réflexions tel un malpropre.

Bien décidé à ne pas se laisser marcher sur les pieds pour autant, le jeune homme décida d'entrer dans son jeu et ainsi de devenir aussi froid qu'elle, seulement, chose qui la déconcerterais peut être, il garderait le sourire...Deux solutions étaient possibles, soit cella l'affecterais pas et elle cesserais de le renvoyer pettre, soit elle n'appricierais pas cela et continuerais de plus.
Personnellement je pencherais plutôt pour la seconde, mais après tout, cela n'est jamais que mon avis de fille du XXI ème siècle...

Ainsi, tout en se remettant à plumer des poulets à ses côtés, il lui répondit sur un ton monocorde


- Qui te fais croire que tu es indispensable à ces poulets ?

Ne levant pas le regard vers elle, il ne vit pas sa réaction, il parvenait cependant à l'imaginer très bien... Cela le fit d'ailleurs sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Sam 24 Mar - 0:25

Bon d'accord, elle croyait qu'il avait abandonner et qu'il était partit, mais elle avait tort. Vraiment tord. En effet cela était à présent pire, voila qu'il avait décidé de jouer sur le même terrain qu'elle et cela l'exaspérait au plus haut point. Cela se vit d'ailleurs dans son attitude car lorsqu'elle entendit sa réflexion elle était en train d'arracher quelques plumes, plumes qui devinrent par la suite dans ses mains de la bouillie de plumes.

Levant les yeux elle aperçut au coin de sa bouche un petit sourire narquois. C'était bien un homme celui la, il n'y avait AUCUNS doutes. Ayant finit de plumer son premier poulet elle le posa sur la table puis répondit sur un ton acerbe:


"C'est à moi qu'on a demandé de plumer ces poulets !"

Tendant la main vers la table elle attrapa un second poulet, alors que son regard était toujours dirigé vers le garçon qui ne semblait pas s'interresser à elle puisqu'il baissait la tête. Mais il semblait se réjouir de la situation et elle détestait cela.

"Tu sais, je ne t'ai rien demandé pourquoi tu ne vas pas t'occuper de nettoyer la cuisine la bas."

Lina avait désigné d'un mouvement de tête un groupe de fille qui balayait un coin de la pièce. A vrai dire ce qu'elle faisait et rien était la même chose, car elle passait plus de temps à piailler qu'à balayer. Mais que voulez vous, Liana avait bien assez de travaille comme ça, ça n'était pas la peine de lui en rajouter en faisant le leur. Ce garçon serait donc bien plus "utilie" là-bas qu'à lui casser les pieds ici par sa seul présence ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Sam 24 Mar - 0:50

Vous voyez, je vous l'avais dit, savoir comment la jeune fille allait réagir était aussi simple que de voir son nez au milieu de sa figure... Les femmes étaient tellements prévisibles parfois...
En voyant ce qu'elle avait fait des plumes de ce pauvre poulet n'ayant jamais rien demandé, Adrien se dit qu'il n'aimerait pas être à la place de ces dernière... De la purée d'Adrien, cela ne plairait surement pas au Roi et à ses convives...

Alors qu'elle venait de derminer son premier volatile, Adrien lui n'en était qu'a la moitié du sien... Il n'allais pas aussi vite qu'elle mais cela ne le dérangeais pas. Cependant, pour la provoquer un peu il fit comme si c'était le cas.


- Tais toi un peu !! J'arrive pas à avançer avec tes bavardages !!

Si elle avait put voir les yeux du jeune homme, elle aurait constaté avec exaspération qu'ils sentaient bon la malice et la satisfaction... En effet, la provoquer était devenue drôle pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Sam 24 Mar - 1:06

Il est étrange de penser que si cette scène s'était passé lorsqu'elle avait 12 ans, elle aurait rit aux éclats face à ce combat verbal, elle aurait fait cela juste pour s'amuser. Mais la vérité apprise auprès de sa mère avait suffit à faire tout basculer et aujourd'hui cela ne la faisait pas rire. Bien au contraire.
Ce qui était très frustrant était de ne pas pouvoir observer les réactions du jeune homme qui avait la tête baissé. En effet comme cela, elle ne pouvait savoir ce qu'il pensait et comment il prenait réellement cela. C'était destabilisant et Lina avait du mal à trouver comment réagir.


"Si tu n'étais as venu je ne serais pas en train de parler et donc de t'empêcher de travailler. Tu n'as plus qu'à t'en aller si cela ne te plait pas."

A dire vrai Lina était réellement destabilisée face à l'attitude du garçon. C'était la première fois depuis qu'elle agissait ainsi avec les gens que quelqu'un lui tenait tête aussi longtemps. Mais le réel problème était que Lina n'ayant jamais eu à tenir si longtemps face à quelqu'un se savait plus trop que dire.
Et cela l'énervait car à travers cette joute verbal ça n'aurait pas du être elle qui se sentait mal. De plus si jamais le garçon réussissait à lire dans ses yeux sa frustration extrême et grandissante cela blesserait surment la fièreté de la jeune fille, et elle ne pouvait et ne voulait se le permettre.

Marmonnant inintelligiblement elle baissa la tête et se reconcentra sur son poulet, qui était devenue son souffre douleur, lui permet d'extérioriser sa colère. Aujourd'hui au menu du Roi il y aurait des restes de poulets et si cela lui était permit des restes de jeunes hommes.


"Pourquoi est ce qu'on ne peut jamais être tranquille !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Sam 24 Mar - 1:21

Et bla bla bla, voila qu'elle continuait à rouspeter malgrè la remarque qu'Adrien venait de lui faire. Ce dernier du d'ailleur se retenir pour ne pas rire aux éclats devant elle, c'était dur mais indispensable non seulement parce que cela aurait montré à cette jeune femme qu'elle avait gagné la bataille, ce qui n'était absolument pas le cas car Adrien n'était pas de ces garçons acceptant de perdre une bataille. De plus, s'il c'était mis à rire, la matronne serait surement venue lui remonter les bretelles et une fois de plus, Lina aurait eu le sentiment d'avoir gagné...

Cela l'amusé beaucoup certes, mais il percevait un réel mal être au travers des réponses agréssives de cette jeune femme agée de 2 ans de plus que lui...
Devait-il continuer ainsi à la destabiliser ou était-il préférable d'arrêter les dégats ici ?? Il aurait surement mieux value tout stopper, mais l'orgeuil du jeune garçon prit le dessus, c'est aisnsi qu'il lui répondit


- Et tu continue encore à piailler !! Tu n'empêches que moi de bosser, tu te ralentis aussi je te signale !

Aussi étrange que cela puisse paraître, le jeune garçon commençait également à se sentir déstabilisé, cependant, contrairement à elle, c'était un sentiment qu'il avait l'habitude de ressentir et donc qu'il avait appris à cacher de façon à ce que personne ne puisse le percevoir à part lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Sam 24 Mar - 21:57

La dernière remarque du jeune garçon fire mouche chez Lina. Comme si elle n'était pas assez grande pour se débrouiller toute seule, le fait de parler ne l'empêchait pas de travailler en même temps. Elle au moins savait faire deux choses en même temps.
A cet instant précis Lina rêvait de deux choses bien différentes:
1/ Soit qu'il n'y ai que des filles engagées au château pour travailler.
2/ Soit retourner dans sa campagne, la où elle vivait la des autres et où il n'y aurait pas cet ... abruti.

Oui, abruti, c'était bien ce qu'elle pensait de lui. C'était ce qu'elle pensait des hommes en général, mais celui la lui tappait particulièrement sur le système. Elle avait une envit préssante de partir, où bien de lui mettre un grand coup sur la tête, mais ça n'était pas le moment car la matronne avait l'air de la regarder avec un air furieux.


"Excuse moi, tu as raison, je me tais !"

Le ton avec lequel elle avait dit ces mots n'avait rien d'un ton d'excuse, bien au contraire il était rempli d'ironie. Mais bon comme ça il lui ficherait la paix.
D'ailleurs pour appuyer sa remarque, elle changea de sens sur son tabouret et se mit dos au garçon. Puis continua à plumer son poulet.
Il y avait à présent une nouvelle personne a qui elle voulait faire la tête au carré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Dim 1 Avr - 21:04

Le ton de Lina fit beaucoup rire Adrien, intérieurement bien sur, jamais il ne se serait permis de rire ouvertement d'elle, remarque, cella aurait peut être pu lui être bénéfique à elle. En effet, Adrien n'avait pas l'impression que quelqu'un lui ait déjà tenu tête autant que lui, alors, cela aurait surement était profitable à la jeune fille.
Cependant, il préféra jouer sur le même ton qu'elle, aussi, lorsqu'elle attrapa son tabouret pour changer de table il dit en riant


- Je sais, on me le dit souvent.

Aïe...comment Lina allait-elle réagir ?? Allait-elle findre l'indiférence ? Ce qui m'étonnerait beaucoup, ou alors allait-elle se retourner et faire de lui la future purée royale ???
Seul l'avenir nous le diras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Dim 1 Avr - 22:17

Alors qu'elle avait pris son tabouret et qu'elle s'était installée à l'autre table, pour ne plus avoir à supporté ce garçon voila qu'il en rajoutait une couche. A croire qu'il le faisait exprès ..... mais bien sur qu'il le faisait exprès. Ou avait tu la tête Lina, depuis quand les garçons font-ils les choses sans arrière pensés.

Lina hésitait entre deux comportement possible:
1/ Elle pouvait faire comme si elle n'avait rien entendu, et penser qu'il se lasse et finisse par l'oublier. Après tou c'était possible, mais en même temps il avait l'air bien coriace.
2/ Ou bien elle se levait, attrapait une casserole au passage et lui mettait un bon coup sur la tête.

La deuxième option était la plus interressante aux yeux de Lina. Celle qui lui ferait le plus de bienen tout cas. Mais comment réagiraient les gens autour d'eux. Elle imaginait bien le silence regnant après ce coup fatal, les yeux rivés sur elle. Elle rit intérieurement en imaginant la scène et le garçon étalé par terre.

Mais plus sérieusement, non elle ne pouvait pas faire cela. Elle se contenta alors de lancer une petite réplique cinglante, histoire de contineur cette petite joute verbale


"Tu es toujours aussi spirituel !"

Si le jeune garçon pouvait savoir toutes les choses qui passait dans sa tête le concernant, il serait surement effrayé.
Mais au moins cela l'occupait, plumer les poulets devenait tout de suite plus interressant lorsqu'on l'avait quelqu'un à qui prendre la tête. Sauf que aujourd'hui il est plus vrai que c'était le garçon qui lui prenait la tête et non le contraire.


"A vrai dire j'ai du mal à imaginer des gens te dire que tu as raison ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Dim 1 Avr - 23:27

Décidement, cette jeune fille était plus prévisible qu'il ne l'aurais cru ! En effet, comme il le pensait, elle ne resta pas là sans rien faire après ce qu'il venait de dire, la victoire aurait cependant était bien trop vite acquerie pour lui si elle avait abdiqué tout de suite. Donc, dans un sens, il fut soulager de voir que, tel un chien sur son os, elle ne lachait pas le morceaux. Cela l'occupait qui plus est.

Bien que ne pouvant lire dans pensée, Adrien n'avait aucun mal à imaginer ce qui devait passer par la tête de Lina à ce moment même. Elle devait sans doute s'imaginer en train de le frapper avec je ne sais trop quel objet. Il est vrai que cela aurait put être drôle, s'il n'avait pas était la cible de cet imagination débordante.

Cependant, c'est sans se laisser démonter qu'il lui répondit


- Peut être. Mais contrairement à toi, quand on me le dis c'est sincère, c'est pas...

La réplique qui arrivait se voulait sanglante ? Lina et Adrien arriverait-il à devenir amis après ça ? Parviendrait-elle à lui faire confiance malgrè tout ? Peut être... Une chose est sur, on est pas sortie de l'auberge...

- Pour me faire plaisir !

Et bam ! une droite en pleine figure ! Et oui, Adrien avait bien l'impression que les victoires de la jeune femme lui était plus dut au fait qu'elle sache comment faire pour appeurer les gens plutôt qu'a la force de son caractère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Lun 2 Avr - 19:41

Lina serait partie volontier, si il n'y avait pas eu ces fichues poulets à plumer. Elle en avait marre au plus haut point, même de dos ce fichu garçon réussissait à lui casser les pieds. Le monde était vraiment très mal fait.
L'énervement la faisait aller beaucoup plus vite dans son travail, car elle venait de terminer son deuxième poulet. Mais le plus gênant c'est que les casseroles dont elle était aussi censé s'occuper par la même occasion étaient en train de fumer. Elle devait donc normalement se lever et aller les remuer, mais cela signifait passer à côté de cet abruti ....

Mais bon comme il ne la lachait pas de toute manière, a quoi bon.
Se levant assez brusquement elle passa sans un regard pour le garçon à côté de lui. En lui ayant, bien sur accidentellement, cogner le poulet qu'elle avait dans les mains sur lui.
C'est donc avec un grand sourire qu'elle fit mine de s'excuser.


"Oh je suis vraiment désolé ! Pas fait exprès !"

Puis sans plus de cérémonie elle s'approcha de la grosse marmite derrière le garçon. Elle souleva à l'aide d'un gros torchon le couvercle pour ensuite le poser sur la table en bois à côté. Puis elle touilla la "mixture royale", en y mettant toute la colère et la frustration qui bouillonait en elle. A vrai dire cela la détendait.

Et en effet, elle était beaucoup plus détendu car c'est presque avec politesse qu'elle demanda au fameux garçon de lui passer les herbes posées sur la table où il était pour assaisoner la soupe.
Je dit bien presque poliment car elle n'avait pas non plus oublier qu'elle s'adraissait à l'enquiquineur de service.


"Tu peux me passer les herbes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Lun 9 Avr - 0:14

Cela devenait de plus en plus amusant pour le jeune homme de déstabiliser ainsi cette jeune fille dont il ignorais tout mise à part le sexe. Eh bien oui, il faut dire ce qui est, la seule chose dont il était sur à ce stade là était que cette fille en était bien une... Jamais un garçon n'aurait réagit comme cela, il en était persuadé...

Visiblement, les plaisanteries avaient le don d'énerver Lina beaucoup plus qu'il ne l'aurait pensé... En effet cette dernière avait déjà terminée de plumer son deuxième poulet alors que lui n'en était à peine qu'au début du second...

Aussi, lorsqu'elle se leva pour aller remuer le repas de sa majesté, elle ne manqua pas de le bousculer avec un poulet. Immédiatement après elle s'excusa, cella ne lui allait pas mais Adrien n'y répondit rien. Le silence est la meilleur réponse aux imbéciles lui avait-on toujours dit...
Mais, lorsqu'elle lui demanda poliment les herbes, il n'en puit plus, il fallait que cela sorte c'était devenue beaucoup plus gros que lui...


- Tu sais, cela ne te vas vraiment pas la politesse....

Dit-il en lui passant les herbes qu'elle venait de demander. C'est avec un sourir narquois qu'il acceuillit la réaction de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Lun 9 Avr - 14:56

Les envies de meurtres circulaient à toutes allures dans la tête de Lina depuis que le garçon était arrivé. Et il faut dire qu'avoir une cuillère en bois dans la main n'aidait pas la jeune fille à réfréner ses envies.
Elle prit les herbes qui étaient dans la main du garçon, qui les lui tendaient. Puis sans lui répondre tout de suite elle se retourna pour mettre les herbes en questions dans la marmitte.



"Je peut rester désagréable si tu veux ...."

Oui, ça n'était pas le problème, bien au contraire. Si c'est cela qu'il désirait elle se ferait une joie d'être encore plus désagréable avec lui ...

La soupe une fois mélangée elle s'assit sur le petit tabouret à côté de la marmitte, en attendant que la soupe soit prête. Mais elle était assise, regardant et même fixant le jeune homme dont elle ignorait tout et qui pourtant elle détestait ...
Pourquoi ? Et bien juste parce qu'il était un homme. Et elle était sur qu'on ne pouvait leur faire confiance. Il était étrange de voir avait basculé depuis la révélation que lui avait faite sa mère lorsqu'elle avait à peine 12 ans. Si elle ne l'avait jamais su elle serait surement aujourd'hui plutôt en bon terme avec tous les gens avec lesquels elle travaillait elle travaillait.

La peur était plutôt le pourquoi de son attitude. Oui, elle avait peur d'être bléssée, de souffrir comme avait souffert sa mère, d'être rejettée.
Elle fixait donc le jeune homme, perdue dans ses pensées, à vrai dire elle ne s'en rendait même pas compte ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Lun 9 Avr - 15:53

Adrien désagréable ? Alors ca c'est le comble ! C'est elle qui avait commençé à le renvoyer balader et voilà que maintenant elle lui reprochait son attitude ! Elle n'était vraiment pas culotté celle la ! Cependant, contrairement à ce qu'on aurait pu le croire, cela fit plus rire Adrien qu'autre chose ! Il était vraiment rare que le jeune homme se mette en colère, ses parent lui ayant appris à tout prendre avec le sourrir....

C'est dont en sourriant qu'il lui répondit


- Je peux te retourner l'affirmation ! Tu as commençé je te signale, je voulais te soulager à l'origine moi !

Le pire c'est que cette affirmation était vrai. Il n'avair pas chercher à vexer la jeune femme en venant l'aider, tout ce qu'il avait voulu était la soulager, il savait combien plumer un poulet était fatiguant, alors 4, il n'osait pas même imaginer !
A propos de poulet, Adrien venait de finir de plumer son second. Cela lui fit tellement plaisir qu'il lacha


- Ahh !! J'ai fini pas t'avoir !

Lina allait sans aucun doute le prendre encore plus pour un fou, remarque, après une exclamation comme celle ci elle n'aurait peut etre pas tout à fait tort... Très vite, Adrien remarqua qu'elle avait le regard braqué sur lui...
Pourquoi était-elle aussi méchante envers les hommes ? En effet, bien qu'il ne la connaisse pas, il avait l'impression qu'elle n'était pas désagréable qu'avec lui. Cela devait être généralisé...


- Au fait, moi c'est Adrien.

Il avait dit cela en la regardant dans les yeux, peut être allait-elle ainsi pouvoir voir qu'il était digne de confiance, qu'elle pouvait compter sur lui malgrè une approche quelque peu catastrophique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Lun 9 Avr - 16:22

La soulager peut-être, mais le garçon aurait du se renseigner avant de venir. Si il avait su qui elle était il ne serait pas venu. C'était cela que le jeune homme ne comprenait pas. Elle savait très bien pourquoi il disait être venu la voir, mais cela ne changeait en rien qu'elle n'aimait accepter l'aide des autres, surtout pas celles des hommes.

Et puis à quoi bon ... il ne comprendrait surement jamais. La preuve il ne faisait que lui répondre en souriant ! Elle était presque au bord de la crise de nerf et lui toujours aussi calme avait l'air de bien s'amuser de la situation.

Mais Lina était à présent pensive, et elle ne réagit même pas quand le garçon s'exclama avoir finit de plumer ses poulets. A vrai dire elle était partie dans un autre monde, celui de son enfance si heureuse et qui lui manquait cruellement. Comme elle aurait aimé ne jamais rien savoir, ne pas connaître la vérité si dur. Mais à présent il était trop tard et elle vivrait surement toute sa vie avec ça.

Elle entendit à peine le jeune homme se présenter. D'ailleurs le nom de celui-ci mit un certain temps à monter jusqu'au cerveau de la jeune fille. Mis lorsque celui-ci arriva elle sortit assez brusquement de sa torpeur. Elle ne comprenait pas du tout pourquoi il se présentait, elle qui venait de lui pourrir la vie depuis qu'il était arrivé.


".. Lina ..."

A vrai dire lina était presque comme choquée, c'est pour cela qu'elle avait prononcé son nom presque machinalement. Elle n'arrivait pas du tout à comprendre ce qui avait pu se passer dans la tête de ce ... Adrien, oui c'est bien cela qu'il avait dit.
D'ailleurs elle ne comprenait pas non plus pourquoi elle avait donné son nom à un garçon qu'elle était censée mépriser jusqu'à la fin de sa vie.

Elle n'était plus sur d'elle, elle était perdue et cela l'agacait. Pourquoi les choses ne se passaient-elles jamais normalement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Lun 9 Avr - 23:30

Lorsqu'il donna son prénom à Lina, jamais Adrien n'aurait cru qu'elle lui aurait donné le sien. Et c'est pourtant ce qu'elle fit, bon certes d'une manière quelque peu machinale et brutale, mais le geste était là et c'est tout ce qui comptait. Lorsqu'il l'a vit pour la première fois, Adrien ne comprit pas tout de suite le pourquoi de son comportement envers lui, mais maintenant qu'il la connaissait un peu mieux, il commencait à y voir un tentiné plus clair dans son jeux...
Il avait l'impression d'arriver à la mettre en confiance un tout petit peu, alors, pour ne pas gacher tout ce qu'il avait fait jusque la, il lui répondit avec un sourrir aux lèvres


- Enchanté Lina... J'aime beaucoup ton prénom, c'est peu commun. Beaucoup moins que le mien en tout cas !

Même s'il voyait quelque peu plus clair en elle, Adrien ne savait trop comment réagir. Devait-il continuer d'être aussi méchant qu'elle malgré le fait qu'il n'aimait pas cela ? Devait-il au contraire être franc avec elle et lui avouer que justement, cela ne lui avait pas plus de l'avoir ainsi renvoyé balader ?
Très vite le jeune homme laissa tomber la seconde solution, il ne devait pas s'avouer vaincue, ce ne serait que refaire ce que tous les autres avaient fait jusque là, la laisser prendre le dessus. Quelqu'un devait lui montrer qu'elle ne pouvait avoir le contrôl sur tous les monde, mais surtout, on devait lui prouver que tous les hommes de ce bas monde n'étaient pas tous des manipulateurs.
Aussi idiot que cela puisse paraître, Adrien aimait beaucoup cette fille, et ce malgrè tout ce qu'elle lui avait fait. C'est donc au nom de cette nouvelle amitié, qui n'était surement pas réciproque, qu'il décida que l'homme qui prouverait tout cela à la jeune fille ne serait autre que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Mar 10 Avr - 16:45

Plus la conversation avançait et plus Lina était destabilisée. Elle ne controlait plus rien, ce qui était quelque chose de rare. Elle répondait presque comme un automate, machinalement, sans réfléchir. Et puis comment ce Adrien pouvait-il être enchanté de la connaître après cet affrontement verbal ? C'était un vrai dur à cuire et Lina n'avait aucune idée de la manière d'en venir à bout ... si il y en avait une !

".. oui si tu le dit ..."

Mais que faisait-elle ! Lina entendait deux petites voix au fond d'elle même et elle ne savait laquelle elle devait écouter. Une qui lui disait de continuer à parler avec Adrien, d'essayer de le connaître ... Et l'autre qui lui disait de tourner les talons, de sortir de la cuisine et de le laisser terminer le travail.
Pour l'instant c'était la première petite voix qui gagnait, mais elle ne garda pas l'avantage bien longtemps. Les habitudes de Lina revinrent au galop quand elle comprit que ce garçon était en train de détruire toutes les barrières qu'elle avait mis si longtemps à forger.

Lina se leva alors d'un bond et se tourna vers la marmitte, marmonnant des paroles inintelligibles, en tout cas pour Adrien. A vrai dire elle était en train de se sermoner et de se reconvaincre de la stupidité grandissante de la gente masculine. Elle s'en fichait d'avoir planté Adrien sur son tabouret tout seul, préférant se reconcentrer sur quelque chose qui ne risquerait pas de l'affaiblir.

Elle touilla alors presque furieusement le mélange dans la marmitte. Puis elle attrapa un torchon sur la table, sans un seul regard pour Adrien, puis elle posa les mains sur la marmitte avec celui-ci pour l'enlever du feu. Mais elle était distraite aujourd'hui et ce qui ne devait pas arriver arriva: elle se brula la main, lachant brusquement la marmitte qui fort heureusement ne se renversa pas en poussant un grand cris !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Mer 11 Avr - 14:30

Qu'il était déconcertant pour le jeune homme de voir ainsi cette jeune fille, qui était prête à mordre quelques instants plus tôt, se radoucir et devenir quelque peu plus calme. Certes elle ne lui répondait pas de façon très enjoué, mais la réponse était là. Alors qu'il s'appretait à lui dire quelque chose, Adrien la vit tourner les talons et repartir vers la marmittes.

" Cela n'aura pas duré bien longtemps "

Ce dit-il, en effet, tandis qu'elle remué la soupe royale, Adrien la vit marmonner quelque chose qu'il n'était pas en mesure de comprendre. Elle devait être en train de se persuader de quelque chose d'absurde surement. Tandis qu'il se levait pour faire quelque chose d'autre, Adrien entendit un bruit sourd suivit d'un cris. Immédiatement il se tourna vers Lina, comme tout le reste de la cuisine d'ailleurs.
Instinctivement, il courut vers elle. Arrivant il vu que la brulure était sérieuse, alors, sans laisser à la jeune femme le temps de protester, il attrapa sa main et la plongea dans un bassin d'eaux froide. Puis il lui souria en disant


- Ma mère m'a toujours dit de faire ça. Je sais pas trop comment ça agi, mais ce qui est sur c'est que cela marche !

Il se doutait qu'elle ne le laisserait pas faire bien longtemps. Aussi, quelques secondes après avoir plongé la main de Lina dans cette cuve, il lacha son bras. Ainsi elle serait la seule à pouvoir décider si oui ou non elle continurait à soigner sa brulure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Ven 13 Avr - 22:25

Tout cela c'était à cause de lui, voila ce que pensait Lina alors que la brûlure la faisait souffrir. Si il n'était jamais venu lui parler, elle n'aurait jamais autant douté d'elle même et elle ne se serait jamais énervée. Mais ce qui était fait était fait, et Lina ne pouvait revenir en arrière et enlever la douleur.
Contrairement à tous ce qu'elle aurait pu imaginer ce fut Adrien qui vint à la recousse, lui plongeant la main dans une bassine d'eau froide. Plus le temps passait et plus elle lui était redevable: il l'avait aidé dans son travail et l'avais aidé à ne plus avoir mal. Mais cela lui en coutait de le reconnaitre et elle aurait bien aimé disparaitre pour ne pas avoir à assumer ses responsabilités.

Si Adrien avait gardé son bras dans sa main elle aurait pu trouver une excuse pour s'énerver contre lui, mais il n'en fit rien. Ne sachant que faire et n'ayant AUCUNE envie de remercier le jeune garçon elle laissa sa main dans l'eau froide, profitant du bien être que cela lui procurait.

A l'entente de son cris, la matronne était arrivée pour vérifier que Lina n'avait rien renversé par terre, et non pas pour voir si elle allait bien ... D'ailleurs la matronne n'en resta pas la, trouvant toujours une idée pour énerver la pauvre fille. Celle ci la réprimanda durement lui disant qu'elle était une sotte et une incapable. Et comme à son habitude Lina resta à la regarder, en serrant les dents et en faisant mine de sourire se disant qu'un jour elle se vengerait. Mais alors qu'elle pensait que son calvaire était finit:


"Tu n'as pas besoin de ça, si tu t'es fait mal c'est tant pis pour toi ! Tu as finit ton travail ici pour aujourd'hui ... on a plus besoin de toi"

La s'en était trop, elle en avait marre, surtout si c'était pour se faire humilier devant Adrien. De plus depuis les quelques secondes où ses doigts étaient sortis de la bassine la douleur revenait.

Sans dire un mot, elle tourna les talons et sortit presque en courant de la cuisine.

"Je les déteste tous ....."

Pourquoi avait-on besoin d'argent pour vivre dans ce bas monde ? Encore une invention stupide des nobles pour ne pas laisser vivre en paix les pauvres gens. Si elle avait pu continuer à vivre en volant elle l'aurait fait elle n'aurait pas eu à supporter tous ça.
En arrivant au bout du couloir, elle s'assit, se laissant tomber le long du mur. Elle sentait les larmes arriver, cela faisait pourtant près de 5 ans que ça ne lui était pas arrivé. Mais Adrien avait fragilisé ses défenses et l'intervention de la matronne avait été la goutte d'eau qui faisait déborder le vase.

Ses yeux tous rouges, elle força d'un revers de ses mains les larmes à y rester. Elle ne devait pas pleurer ici, dans ce couloir, malgré la douleur physique et morale. Quelqu'un pouvait passer et la voir, pire Adrien pourrait avoir la "bonne" idée de la suivre ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien Perceval
Timide à la Cour
avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 29
Humeur : Un homme du peuple
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Jeu 19 Avr - 11:29

Tandis qu'il s'éloignait légèrement de la jeune femme lui permettre de respirer et d'être libre de ces mouvements, Adrien remarqua avec étonnement qu'elle n'avait pas sortie sa main de cette bassine d'eau froide dans laquelle il l'avait plongée. A en juger par les yeux fermés de Lina, cela semblait même lui faire plus de bien que de mal. Cela peut apparaître quelque peu absurde et pourtant, Adrien se sentit satisfait d'avoir ainsi reussi à faire accepter à cette jeune femme indomptable l'un de ses actes. Peut être finirait-elle par l'accepter finalement ...
Malheureusement pour la jeune femme, Adrien n'était pas le seul à avoir entendu son cris, à dire vrai, toute la cuisine et donc la matronne c'était tourné vers eux à ce moment là. Pour tout vous dire, lorsqu'il la vit s'avancer le jeune homme se mit à avoir peur, pas pour lui, mais pour Lina. Elle allait sans aucun doute se faire remonter les bretelles et il ne voulait pas cela, alors il couru vers elle et juste avant qu'elle n'arrive murmura à celle qu'il considérait déjà comme une amie


- Vlà la matronne....

Il aurait voulu dire plus, mais il n'en eu malheureusement pas le temps. En effet, en arrivant la matronne lui donna un coup d'épaule qui suffit à faire tomber le jeune garçon à la renverse. Si vous saviez la corpulence de cette femme vous ne rigoleriez pas, c'est tout juste si elle avait la place de passer entre les tables de la cuisine... Elle était bien loin de la taille de guêpes habituelles des femmes de la Cour...
En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, cette femme avait renvoyé Lina de la cuisine. Voir cette si belle jeune fille s'enfuir en courant lui fit mal au coeur... Adrien n'avait qu'une envie, la suivre et la réconforter. Après tout, il n'était pas étrangé à ce qui venait de ce passer, maintenant Lina avait mal et c'était en partie de sa faute. Alors, une fois que la matronne fut de retour à son poste, le jeune homme en profita pour s'extraire habillement des cuisines, il se mit alors à la recherche de la jeune femme...

Tout d'abord de la trouvant pas il désespera, c'est donc presque par hasard qu'il la remarqua, terré au fond d'un couloir, assise par terre, le dos contre le mur... Doucement il s'avanca vers elle, puis pour être à sa hauteur, pour lui montrer qu'il n'était pas supérieur à elle, il s'asseya à ses côtés. Ne sachant trop quoi dire, il préfèra rester silencieux pour lui prouver qu'il n'avait pas forçément envie de la rabaisser à chacune de leur rencontre, qu'il pouvait aussi partager sa douleur en silence...
Le seul hic, c'est qu'Adrien n'était pas un grand fervent du silence, cela lui faisait peur ... Alors, après ces quelques minutes qui lui parurent interminables il lui demanda gentillement


- Comment va ta main ?

Enfin il osa lever les yeux vers elle.. Imaginez sa surprise lorsqu'il découvrit les yeux rougis de la demoiselle, ainsi, elle aussi était capable de pleurer... Lui aussi pleuré parfois, mais seulement lorsqu'il était seul, loin du regard et des jugements des autres... Peut être se ressemblait-il finalement... Ce dont il était sur, c'est que faire la remarque à Lina comme quoi elle avait pleurée ne lui plairait surement pas, alors il s'en abstint. Au lieux de cela, il prit délicatement la main brulée de cette jeune femme et l'examina. En divers endroits il caressa la peau plutôt douce de cette main pour vérifier qu'elle n'avait pas mal au delà des bordures de la brulure...

- Ca devrait partir vite je pense...

Puis, d'un geste tout aussi doux il reposa la main de Lina à l'endroit où il l'avait prit sachant très bien que la garder trop lontemps reviendrait à lui donner une excuse pour lui crier encore, ce qu'il ne voulait pas... Au contraire, il voulait que les échanges ce fassent plus doux plus amicaux...
Bon bien sur il est impossible de demander à un chat sauvage de se laisser caresser la première fois, mais on pouvait tout de même espérer une baisse de tension, même minime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi-fr.net
Lina Saurel
Vénéré Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Age : 29
Citation du moment : A Versailles en train de travailler.
Humeur : Une fille qui se cherche ...
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 18 ans
Dans son coeur: Qui pourrait bien vous faire soupirer ?

MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   Sam 21 Avr - 20:30

Lina n'avait jamais été autant désespérée qu'aujourd'hui, elle n'avait à vrai dire jamais craquée. D'habitude elle se contentait d'hausser les épaules ou alors elle s'énervait, mais elle se calmait rapidement en se trouvant une occupation inutile pour ses dix doigts. Mais la il y avait eu trop de choses pour elle d'un coup: d'abord la présence destabilisante d'Adrien, puis sa brûlure puis les réflexions de la matronne. Elle était donc la, dans ce couloir miteux près des cuisines à retenir du mieux qu'elle pouvait le torrent de larme qui la menaçait chaque instant de jaillir de ses yeux.

Elle ne s'était pas attendu à voir Adrien la chercher, puisque c'est ce qu'il avait fait comme il s'asseyait à côté d'elle. Mais Lina ne voulait absolument pas que celui-ci la voit dans cet état d'extrème faiblesse alors qu'auparavant elle avait fait de son mieux pour lui tenir tête. Elle n'avait fait qu'espérer que celui-ci s'en aille après avoir vu la pauvre fillette pleurer ! En tout cas c'est ce que Lina pensait, et elle s'était bien trompée. Elle avait alors détourné le plus possible son visage car elle ne se voyait pas lui crier dessus pour lui dire de partir sans laisser les larmes couler sur ses joues. Mieux valait donc supporter sa présence.

Des minutes s'écoulèrent, et le silence qu'elle désirait par dessus tout s'installa. Lina avait peur qu'Adrien décide de lui parler et qu'une nouvelle joutte démarre entre eux car cette fois ci elle n'aurait put lui tenir tête. Elle croisait discrètement les doigts en se disant qu'il finirait bien par se lasser pour la laisser seule, appuyée sur son mur. Mais à croire qu'elle ignorait qu'il existait des hommes aussi têtus que les filles, et même aussi têtus qu'elle !
Au bout d'un moment le silence ce brisa, ce qui lui fit tourné la tête et croiser le visage d'Adrien. Celui-ci vit alors ce qui était inscrit sur son visage et Lina se prépara à recevoir les railleries de sa part. Mais il n'en fut rien ...

Adrien lui prit délicatement la main pour l'examiner tout en lui demandant si cette même main allait mieux. Lina était surprise et cela se rajouta au fait qu'elle n'osa rien répondre ... se laissant pour la première fois faire depuis bien longtemps. En réalité elle ouvrit bien la bouche pour protester lorsqu'il lui saisit la main, mais aucun son n'en sortit. Se rendant compte qu'elle allait paraître bien sotte comme cela elle la referma aussitôt.
La main d'Adrien touchait la sienne comme une carresse et cela lui faisait peur ! Elle avait peur de finir comme sa mère, de tomber sous le charme de ce garçon pour ensuite souffrir. Pourtant elle n'avait même plus la volonté de résister aujourd'hui.

Le souhait de Lina se réalisa bien vite car Adrien reposa un peu plus tard sa main la où il l'avait trouvé. Malgré cela elle avait toujours l'impression d'avoir sa main sur la sienne, le contact persitait dans son esprit et c'était perturbant pour une fille comme elle. Lina était gênée car c'était la première fois depuis qu'elle était devenue une femme qu'un homme l'approchait de cette manière. C'est étrange me direz vous ? Toutes les domestiques du château, à son âge, avait déja connu ce genre de chose, mais elle, elle s'en était toujours protégée et elle était aujourd'hui seule et sans défence devant le cas accomplit. Lina avait un peu honte d'elle, elle ne se comprenait même plus, elle détourna alors un peu la tête, ne voulant plus avoir dans son champ de vision Adrien


"J'ai déja connu pire, cette douleur ne me fait pas peur, je sais bien qu'elle passera."

Ceux qui connaissait sa vie aurait pu comprendre tout le sens caché de ce qu'elle venait de dire. En effet la douleur qui lui faisait peur n'était pas la douleur physique mais la douleur émotionnelle et selon elle, c'était cette douleur la qui ne disparaissait jamais et qui restait à jamais gravée dans votre mémoire pour vous tourmanter.

Elle parlait d'un voix calme, elle asseyait de garder le controle de sa parole et de ses pensées. Lina ne voulait pas que sa voix tremble comme ses yeux voulaient pleurer, cela aurait été une preuve de plus de sa faiblesse actuelle. De plus, même si elle avait peur de cette étrange relation qui se tissait entre elle et Adrien depuis tout à l'heure, il n'en restait pas moins qu'il était la à côté d'elle. Et c'était bien la première fois depuis que sa mère était morte qu'une personne s'occupait d'elle. Cela lui faisait autant peur que cela lui faisait du bien, ce sentiment lui était devenu étranger et elle voulait en profiter tant que cela durait et qu'elle ne retrouve sa carapace d'avant.


"Tu sais, tu devrais retourner en cuisine ils doivent te chercher."

Comme d'habitude, sa petite voix intérieure qui avait disparu lors de son affaiblissement essayait de refaire surface. Mais malgré cela, elle n'avait pas été agressive en disant cela, elle soulignait juste le fait que si on le trouvait ici avec elle, il aurait surement des ennuis. Attention pas qu'elle s'interresse à ce qui pourrait bien lui arriver, mais elle ne voulait pas être mêlée à ce qui pourrait lui attirer des problèmes et qu'il le lui reproche par la suite ... hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dure journée au cuisine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dure journée au cuisine
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» » Après une dure journée de travail - PV EVAN
» Un peu de réconfort aprés une dure journée [Equipe Tsukimi]
» Après une dure journée... [Sum & Chris]
» Le Sceau des Âmes
» après une dure journée [ pv greg]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Temps du Roi ~ Une Légende :: Le Château de Versailles :: Versailles, Rez-de-Chaussée :: Les Cuisines-
Sauter vers: